captain-trading publie des analyses techniques des altcoins et cryptomonnaies de façon régulière. Voici dont l’A.T du YFI au 8 septembre 2020.

Ne pas être monté à bord de cette fusée ne m’as pas frustré mais bien intrigué. J’ai donc commencé à faire des recherche sur le YFI et son éventuel potentiel. J’ai d’abord pensé comme un grand nombre que ce prix était exagéré et probablement l’objet d’une Fomo général.

Après avoir fait de nombreuses recherche, je me suis rendu compte du potentiel de cette crypto qui m’est passée sous le nez…

Partons du principe que la DeFi est là pour durer bien que tous les protocoles n’y arriveront pas.

Pour simplifier, le yearn est une sorte de boite a outil extrêmement efficace pour optimiser frais et rendements. Dans cette article, je vais expliquer les différentes fonctionnalités du yearn et expliquer l’importance du token.

Vous aurez certainement entendu parlé du Yield Farming. J’en ai d’ailleurs récemment fais un article disponible ici. et ses rendements réguliers plus ou moins importants. La quête du fameux APY (% du rendement) qui comprend des risques plus ou moins importants, avec des rendements plus ou moins importants. Qu’on adhère ou pas, il est évident que son succès est fulgurant. En revanche, le nombre de choix est si important qu’obtenir le meilleur rendement et trouver les meilleurs stratégies en devient très complexe.

C’est la que YFI et le Yearn Finance joue un rôle indispensable car il va automatiquement vous proposer le meilleur rendement pour chaque jeton et chaque stratégie. Ainsi grâce aux Yearn le processus est grandement simplifié

Dans vaults, il va proposer de vous inclure dans un pôle de liquidités sur des stratégies risquées mais bien plus rentables que le reste du marché. Dans earn il va vous proposer les meilleures rendements pour ceux qui souhaitent déposer des liquidités. Enfin le Cover est une sorte de fond d’assurance qui permet de vous couvrir.
Pour l’instant l’approvisionnement est limité à 30 000 jetons. Il n’y a aucune raison que l’offre ne change car il a été voté que le nombre de token reste à 30 000. 

Le second point important est la répartition des jetons. En effet, il y a pas de porte monnaie majoritaire cela évite le risque de dump massifs.

J’ai observé de nombreuses comparaisons avec le Bitcoin sur la toile mais elles ne sont pas justifiées. L’offre totale est tout à fait différente. Le BTC émettra 21 millions de jetons à terme tandis que tous ceux du YFI sont émis et au nombre de 30 000.
Si l’engouement derrière la DeFi perdure, le yearn ne pourra que continuer d’en profiter.

Le YFI permet aussi de baisser le coûts de transaction en les groupant. Je rappelle que les  transactions ETH Gas, à l’heure actuelle sont extrêmement chères, ce qui rend cette fonctionnalité très avantageuse. 

Maintenant vient le vrai kicker ! Les utilisateurs paient des frais de gestion de 0,5% lors du retrait. Cela va aux détenteurs de jetons YFI.

Le yearn est une sorte d’unité centrale pour la defi. Il permet à la fois d’optimiser les frais mais aussi les stratégies ce qui fait de lui un pilier indispensable dans cet univers.

Les détenteurs de Yearn peuvent voter pour la gouvernance mais aussi recevoir des récompenses de stacking.


Au niveau du prix, le yearn est en plein consolidation. Il aura certainement droit à sa période de correction suite à son rallye historique.
Une fois stabilisée il faudra suivre les cours de près car il pourrait repartir de plus belle. Le prix du token reste cher mais n’oubliez pas qu’il est divisible en 8 décimal.

J’espère que ces explications vous ont aidés à mieux comprendre le rôle de Yearn Finance dans la DeFi. A mon sens c’est le projet le plus fascinant de la DeFi qui reste un univers très complexe.