actualité-crypto-Mexique

A travers ce feed sur l’actualité crypto au Mexique, je tente de réunir l’information qui attiré mon attention.

Si le Mexique et les cryptos vous intéressent, c’est par ici que çà se passe !

24/02/22: Un sénateur mexicain propose la légalisation du Bitcoin

Une sénatrice mexicaine va se battre pour les personnes non bancarisées, en utilisant son statut politique pour motiver l’adoption du bitcoin comme monnaie légale.

La sénatrice mexicaine Indira Kempis présentera cette année au Congrès une nouvelle loi sur les crypto-monnaies, inspirée de l’équivalent du Congrès salvadorien.

Lors d’une récente visite au Salvador, la sénatrice Kempis, de l’État de Nuevo Leon, a été témoin du développement de l’écosystème bitcoin. Elle estime que l’adoption par le Salvador du bitcoin comme monnaie légale est une expérience publique. Elle souhaite aider le Mexique à adopter la crypto-monnaie comme monnaie légale en proposant une nouvelle loi au Congrès mexicain plus tard dans l’année. « Nous avons besoin que le bitcoin ait cours légal au Mexique car si ce n’est pas le cas, si nous ne prenons pas cette décision comme l’a fait le Salvador, il est très difficile d’agir. » Sa motivation pour proposer cette nouvelle loi est l’exclusion financière de nombreux Mexicains. « Il est clair pour moi que l’exclusion financière est l’un des problèmes publics que peu d’entre nous ont abordé avec des alternatives réalisables ».

Kempis fait l’éloge du président du Salvador

M. Kempis a félicité le Salvador d’être un pionnier mondial des crypto-monnaies, compte tenu de sa réputation antérieure. La migration, la violence et le crime organisé étaient auparavant les seuls problèmes pour lesquels le pays d’Amérique centrale était réputé. Kempis félicite Nayib Bukele, le président du Salvador, pour avoir lancé une révolution qui toucherait toutes les nations. « Donner cours légal au bitcoin, c’est mettre sur un pied d’égalité les personnes qui sont exclues dans presque tous les pays ».

Le 28 août 2018, Kempis a pris ses fonctions et possède un master en administration publique et politique publique. Les premiers indicateurs de son intérêt pour les crypto-monnaies ont commencé par le changement de sa photo de profil Twitter pour la marque « yeux laser », rejoignant ainsi son collègue sénateur Eduardo Murat Hinojosa. Les Bitcoin bull Michael Saylor et Anthony Pompliano sont célèbres pour de telles photos de profil Twitter. Mme Kempis s’est également entourée de nombreuses personnes qui ont été impliquées dans le bitcoin au fil des ans. La communauté qui l’entoure comprend des entrepreneurs, des technologues et des amis qui ont une connaissance intime de la crypto et l’ont encouragée à s’impliquer.

« Et maintenant que je participe à la politique, je cherche à la promouvoir », a déclaré la sénatrice.

Mexique & Crypto : Un droit constitutionnel ?

Selon Kempis, l’inclusion financière est un droit constitutionnel, et il existe une base juridique pour l’inclusion. « Ce que j’ai fait, c’est ouvrir la discussion pour que les gens, les autorités et la classe politique mexicaine commencent à voir cela comme la base légale pour l’avenir à venir, parce que vous montrez que c’est possible ».

Kempis prévoit de soumettre un projet de la nouvelle loi lors de l’une des deux sessions du Congrès en 2022. Dans un premier temps, son objectif est d’obtenir un vote majoritaire pour que l’inclusion financière soit considérée comme un droit constitutionnel. Elle affirme que le processus sera long, et qu’une fois que le voyage vers le bitcoin a commencé, il n’y a pas de retour en arrière possible.

Il sera intéressant de surveiller cet espace, étant donné que les autorités mexicaines ont exclu en principe l’utilisation du bitcoin dans le système financier actuel. Les banques mexicaines ne sont pas non plus autorisées à faire des affaires avec des entreprises de crypto-monnaies, conformément à la loi Fintech.

Si l’actualité internationale vous intéresse, voici tous nos feeds sur les pays dont nous avons couvert l’actu crypto !