Captain Trading vous accompagne afin de vous approprier les outils et stratégies dédiées au trading de cryptomonnaies.

Scam Crypto | identifier et éviter les arnaques

Avec la démocratisation de la blockchain est apparue une pléthore de scam crypto qui prennent les nouveaux arrivants au dépourvu : faux portefeuilles, Phishing, ICO fictives, plateformes d’échange factices, Rug Pull, Pharming

Les escrocs ne ménagent pas leur imagination. Comme le miel qui attire les abeilles, les cybercriminels se ruent sur la blockchain. Ils jouent de leur ingéniosité pour s’emparer de vos actifs numériques. Dès lors, naviguer dans l’univers des cryptos nécessite une certaine prudence afin d’éviter les pièges de cette nouvelle cybercriminalité.

mais pourquoi ?!

Les cryptos confrontées au revers de la médaille

Selon le rapport de Chainalysis sur la crypto criminalité de 2022, le volume des transactions crypto a atteint 15,8 trillions de dollars en 2021, soit une augmentation de 567% par rapport à l’année précédente. Le marché des cryptos connaît donc une croissance exponentielle. Alors que tout crypto-enthousiaste devrait se réjouir de cette belle performance, le spectre de la crypto criminalité demeure omniprésent. Ainsi, la fraude en matière de cryptos a doublé entre 2020 et 2021 et a une valeur estimée à 14 milliards. C’est le montant reçu par les adresses de portefeuilles illicites. Ce chiffre était de 7,8 milliards en 2020.

 

scam crypto : adresses criminelles

 

La DeFi apparaît comme le terrain le plus attractif pour les criminels. Son envolée leur a ouvert de nouvelles portes, si bien qu’elle est le premier service de la blockchain où les fonds d’utilisateurs sont dérobés.

L’environnement économique baigne dans l’incertitude. Cette situation est fortement liée au contexte géopolitique actuel avec la guerre en Ukraine. Des petits malins en profitent pour développer des arnaques en tous genres afin de dépouiller les gens de leur argent. Que l’on soit en Europe ou dans le reste du monde, nous sommes confrontés à la réalité des scams.

ils sont nombreux ...

Scam Crypto : les différents types d’arnaque

Ces crypto criminels souhaitent, en général, obtenir l’accès à vos portefeuilles et transférer ou voler directement votre argent. Les arnaques peuvent prendre plusieurs formes dont les plus courantes sont :

 

Le Phishing

C’est la fraude la plus courante. Les arnaqueurs manipulent les utilisateurs afin qu’ils révèlent les informations personnelles et confidentielles. Concrètement, les escrocs vous envoient des emails ou des messages en utilisant une source connue vous poussant à cliquer sur un lien afin de récupérer vos accès à votre portefeuille et transférer vos actifs.

 

Le Rug-Pull

Il permet aux escrocs de retirer vos fonds dans un pool de liquidités.

 

La pyramide de Ponzi

C’est un scam par lequel le criminel prend l’argent des nouveaux investisseurs pour rembourser les anciens. 

 

Les promesses de cadeaux

Les escrocs vous promettent une somme d’argent substantielle en échange d’un petit montant de vos fonds envoyés au préalable.

 

Les ICO frauduleuses

Lorsque les fondamentaux d’un coin sont absent, il arrive souvent qu’on lui donne vide façon artificielle grâce à un constant Pump & Dump, en traduction littérale : « pomper et vider ». Dans ce cas, les scamers gonflent artificiellement le cours de la crypto pour déposséder les investisseurs de leur argent. Ainsi, ils se font la malle en vendant massivement le token dont le cours s’effondrera. C’est un sujet qu’on a déjà évoqué avec notre article sur les Market Makers.

 

Les Honeypots

Ils consistent pour les développeurs à désactiver la possibilité aux investisseurs de vendre les jetons par le biais de clauses insérées à leur insu sur le smart contract.

 

Le Pharming

Il permet aux hackers d’utiliser un code malicieux installé sur vos supports (téléphones, tablettes ou ordinateurs). Ensuite, ce code vous dirigera vers de faux sites qui dans leur apparence semblent vrais où vous renseignez toutes vos données.

 

Si vous n’avez pas encore fait l’expérience d’un Scam, TANT MIEUX !

Cela dit, une bonne façon de les éviter consiste à écouter les mauvaises expériences des autres !

On vous donne également quelques tips sur la marche à suivre quand vous pensez que vous vous êtes fait arnaqué !

 

Voici l’expérience d’un SCAM expliqué de A à Z

Vous faites pas avoir !

Scam Crypto : les repérer comme un détective 3.0

Se prémunir contre la cybercriminalité s’avère indispensable pour toute personne navigant la crypto-sphère. Bien que le risque zéro n’existe pas, des moyens pour s’en approcher sont heureusement disponibles. Voici quelques éléments susceptibles de vous mettre la puce à l’oreille et qui vous permettront simplement de vérifier la crédibilité d’un projet crypto.

 

Un Whitepaper inexistant ou très peu fourni 

Cela peut signifier qu’il y a anguille sous roche. Le livre blanc est considéré comme la bible du projet portant la crypto. Aussi, il est difficilement envisageable de trouver un projet sans lui. Par ailleurs, il y a toujours lieu de le consulter attentivement en vous rassurant que le projet se base bien sur une blockchain. La roadmap, le modèle financier, les fondateurs, l’utilisation du token doivent être passés au peigne fin.

 

Aucun code publié 

Le code est à la base du principe de fonctionnement d’une crypto ou d’un projet. La majeure partie des entreprises mettent leur code en open-source. Aussi, un code tenu secret ne peut signifier que le développeur a quelque chose à cacher.

 

Des promesses de profits irréalistes

Quand c’est trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est probablement. Toute offre qui vous promet de l’argent gratuit en échange de vos informations personnelles n’augure rien de bon. Par conséquent, il est à doubler de vigilance lorsque vous tombez sur celles-ci. Elles peuvent souvent prendre la forme d’annonces publicitaires sur Google ou les réseaux sociaux.

 

La promotion sur les réseaux sociaux 

Un marketing trop agressif permet d’attirer des personnes pendant un moment le plus court possible afin d’amasser le maximum de fonds. De même, une absence sur les réseaux sociaux avec très peu d’informations données n’est pas de bonne augure. Aussi, vous devez accorder une attention particulière à la communication sur les réseaux sociaux.

 

Le signalement des lanceurs d’alerte

Apparaître sur le radar d’un lanceur d’alerte est le red flag ultime. Il peut s’agir des listes que les régulateurs tiennent comme l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)  en France avec ses listes noires ou encore des alertes lancées par des acteurs de la blockchain.

Par exemple :

 

  • CoinMarketCap qui répertorie les pla­te­formes d’exchanges fiables.

 

  • RugDoc quant à elle mène des diligences sur la sécurité des codes et propose un rating. La plateforme dispose également qui permet de vérifier les honeypots sur les tokens.

 

  • Token Sniffer se propose de scanner les smart contrats et déterminer s’ils sont douteux.

 

  • Unicrypt permet de vérifier si les fondateurs d’un projet ont effectivement bloqué la liquidité afin qu’ils ne puissent pas la retirer.

Vous faites pas avoir !

Scam Crypto : maîtriser l'art de les déjouer

Tout investisseur crypto expérimenté sait repérer les Scams et autres arnaques qui fleurissent sur internet et se prémunit du danger !

Il s’agit de la première étape, mais ne croyez pas pour autant être totalement à l’abris car des « innovations » peuvent toujours intervenir et mettre à mal ce processus.

Cela nécessite d’être toujours en alerte et de garder quelques bonnes pratiques en mémoire.

 

1. Protéger son ordinateur et son portefeuille

Il s’agit d’avant tout de se doter d’un antivirus qui scanne l’ordinateur régulièrement. Le crypto-enthousiaste fait preuve de bon sens. Aussi, il privilégie pour ses portefeuilles les authentifications à plusieurs facteurs qui lui permettent d’avoir un recours en cas de problème.

Un amateur de crypto averti veille toujours à appliquer une sécurité maximum sur ses wallets en utilisant des portefeuilles de stockage à froid comme Ledger. Un Ledger couplé à son Hot Wallet, comme Metamask par exemple, lui donnera une sécurité optimale ! 

Pour ce qui est de ses comptes sur des exchanges, sa responsabilité est d’activer le niveau de sécurité maximum que lui offrent les plateformes.

Plus encore, il sait avant tout que ses clés et ses codes sont personnels. D’ailleurs, il ne les communique sous aucun prétexte et ne les conserve ni sur son smartphone, ni sur sa tablette, ni sur son ordinateur mais hors réseau. En outre, le crypto-enthousiaste garde en permanence un œil sur les URL car il y va de soi de ne visiter que des sites vérifiés. Enfin, il s’assure d’accéder à ses actifs par le biais d’un réseau virtuel privé (VPN).

 

2. Rester loin des marchands de rêves

L’amateur de cryptos ne se laisse pas appâter par des promesses illusoires. Aussi, il a pour réflexe de bloquer les expéditeurs qui promettent des récompenses alléchantes comme de l’argent gratuit. Ceci équivaut également pour ceux qui lui font du chantage et de fausses accusations pour lui extorquer ses cryptos ou ses accès.

Il fait suffisamment preuve de prudence en ignorant les emails froids venant d’expéditeurs inconnus et ne cliquant surtout pas sur les pièces jointes. De plus, il est conscient que les arnaques à la romance sont monnaies courantes, notamment sur les sites de rencontres où des personnes non scrupuleuses vont feindre l’intérêt amoureux pour le déposséder de ses cryptos.

 

3. Toujours faire ses recherches | DYOR

Le crypto-enthousiaste passe le projet dans lequel il est intéressé au crible. C’est une démarche qui relève d’une évidence pour lui. Aussi, il se renseigne sur le but du projet, les membres de l’équipe et tout son écosystème. En effet, c’est bon signe que ceux-ci soient clairement identifiés et qu’ils soient dotés d’une expérience avérée dans le secteur. Il n’hésite pas à consulter leurs profils professionnels tels que LinkedIn, ainsi que le site web du projet et les discussions officielles sur Telegram et Discord.

Pour creuser encore plus profondément, l’amateur de cryptos s’assure que le projet dispose d’un audit. En d’autres termes, qu’une tierce partie analyse le code du token, confirmant de ce fait que les règles de gouvernance sont conformes et ne contiennent pas de mécanismes malicieux.  Dans ce sens, il peut même analyser le projet par ses smart contracts.

De  nombreuses plateformes factices font miroiter des conditions ubuesques avec pour seul objectif de s’emparer de ses actifs. Aussi est-il préférable pour lui d’effectuer ses transactions sur des exchanges traditionnels.

SVP !

Scam Crypto : ne vous faites pas avoir ...

Les cryptomonnaies sont devenues un nouvel eldorado en matière de cybercriminalité.

Les amateurs de crypto sont pris pour cible par des personnes qui ne reculent devant rien pour l’appât du gain. Dans ce contexte, il vaut mieux appliquer la prudence et ne pas céder à la pression ou faire confiance aveuglément. Pour cause, une fois que les cryptos sont sorties de vos portefeuilles, c’est un point de non retour.

L’engouement autour de la DeFi attise les ardeurs des scammers. Dès lors, une grande vigilance est requise si on ne veut être victime d’un scénario à la Do Kwon.

Enfin, n’oubliez pas le test du canard : « Si ça ressemble à un canard, si ça nage comme un canard et si ça cancane comme un canard, c’est qu’il s’agit sans doute d’un canard. »

Pour plus de tutos trading et crypto, RDV sur le BLOG du Captain