market maker

Passer des marchés traditionnels relativement « ennuyeux » comme ceux des actions ou des devises, au marché ultra dynamique des cryptos peut être rafraîchissant. Une faible réglementation, une grande volatilité, des instruments et des échanges passionnants qui nous permettent de prendre des positions de tout type.  

Cependant, dès lors que la réglementation laisse des vides, certains acteurs n’hésitent pas à passer du côté obscur… comme certains Market Makers tentés de répondre à la demande de Volume ou de Boost des Prix pour des projets qui passent de l’ICO vers le listing par exemple. 

Dans ce cas précis, on peut suggérer qu’il existe 2 types d’intervenants qui font appel aux services de Market Makers : 

1) Les projets crypto dont les fondateurs sont bien intentionnés et qui souhaitent accroître la visibilité à court terme d’un projet et attirer davantage d’investisseurs. 

Il se peut que des gestionnaires de projets crypto considèrent ces pratiques comme un outil marketing de plus, sans se rendre compte des implications négatives à long terme sur la réputation du jeton. Il se peut également qu’ils ignorent tout simplement ce qui constitue de bonnes pratiques de market making.

2) Et puis il existe des projets dont les fondateurs sont tout simplement malhonnêtes. Je parle de ceux qui souhaitent masquer la nature frauduleuse de leurs ICO en générant une fausse demande du marché suite au listing.

Définition d’un bon Market Maker

Un des objectifs de cet article est d’éclairer votre chemin dans la jungle … Continuons donc avec la définition de ce qu’est un bon Market Maker qui intervient suite à une ICO ! 

Bien sûr, comme dans tout marché financier, il y aura TOUJOURS une pomme pourrie voire quelques cageots… Cela dit, il est important de comprendre que sans Market Makers, les bourses et échanges modernes telles qu’on les connaît, n’existeraient probablement pas. 

Dans cette jungle, un « bon » Market Maker ne peut garantir des résultats que sur les éléments dont il a vraiment le contrôle comme le spread et l’importance de son offre. 

Il s’agit là des deux principaux services que peut garantir un Market Maker. 

A l’inverse, les intervenants qui nous viennent du côté obscur seront enclins à promettre un volume d’échange “certifié” et pourquoi pas une hausse des prix jusqu’à certains niveaux … 

Market Maker : le Positif 

Le rôle des Market Makers est de fournir de la liquidité, en comblant le fossé entre les acheteurs et les vendeurs et en assurant la validation des ordres. 

Qu’il pleuve ou qu’il vente, les Market Makers seront là prenant des risques à court terme. Ils compensent par un grand nombre de transactions dans les deux sens afin de maintenir des profits réguliers et assurer leur survie.

Ils profitent des volumes de transactions et seront naturellement présents dans les produits à fort volume, comme le bitcoin et les coins du top 10. 

Les jetons moins liquides sont moins susceptibles d’attirer les Market Makers car cela demande des ressources particulièrement importantes; c’est plus contraignant !

Dans ces conditions, la seule chose à laquelle un Maker peut s’engager est de fournir un spread constant entre l’offre et la demande dans un écart de prix déterminé pour la durée de l’engagement de service. 

Les bons Makers qui travaillent sur le secteur des cryptos disposent de leurs propres softwares exécutant leurs propres algorithmes. C’est en fait strictement nécessaire afin de réaliser des milliers de transactions par jour. Bien sur, il faut un ou plusieurs traders professionnels spécialisés, dédiés qui gardent un œil sur le marché. 

Les responsables sont supposés agir en arbitre et ne pas prendre parti. Ils sont là pour contribuer à optimiser et fluidifier le rapport entre vendeurs et acheteurs. Ainsi, ils aide à atteindre les objectifs d’écart entre l’offre et la demande, mais cela ne peut pas influencer directement quoi que ce soit d’autre, en particulier le prix et le volume de négociation. 

L’arrivée d’un Market Maker sur un marché est généralement positif … à condition que le coin présente des fondamentaux solides qui attirent investisseurs et traders.

Market Maker : le Côté Obscur

Ceux qui font appel aux services de Makers les reconnaîtront sûrement par leurs belles promesses telles que l’assurance de volumes de trading minimaux. 

La stratégie la plus commune pour y parvenir est le “wash trading”.

Typiquement, cette stratégie implique systématiquement un trader qui répond à ses propres ordres. Un novice agirait de la façon suivante. Il se contenterait de placer un ordre d’achat important et d’y répondre de façon quasi instantanée avec son propre ordre de vente. 

Un acteur plus « sophistiqué » répartirait ses ordres sur une amplitude de prix plus importante, et les placerait sur des périodes plus longues. Il est aussi possible d’opérer sur plusieurs comptes afin d’éviter de se faire détecter par “la police” des échanges. 

La manipulation des volumes sur le secteur des cryptos n’est pas quelque chose de nouveau. Cela dit, à présent, vous connaissez son fonctionnement !

Il s’agit tout de même d’une pratique interdite sur les marchés depuis 1936 aux Etats Unis. 

A ce jour, n’importe quelle bourse réglementée présente au minimum un dispositif de prévention contre le “self trading” ou “wash trading”. 

Par ailleurs, les régulateurs sont à l’affût !

Il n’est pas difficile de retrouver la jurisprudence et les amendes plus ou moins importantes qui vont avec les cas avérés de manipulation de marché. 

C’est le genre de choses qui devrait pourrir la réputation d’un token ou d’un échange quand ils se font attraper. Pourtant, il n’en est rien car sur le marché des cryptos, il n’y a pas de régulation sur ce point et c’est probablement une des raisons pour lesquelles il est si attrayant. 

A ce jour, parmi les grands échanges de crypto, la tendance serait plutôt d’éviter les dispositifs de prévention normalement prévus pour éviter le self trading car ils devraient s’asseoir sur un volume d’échanges, à mon avis très important. 

On peut toutefois espérer qu’un nouvel échange tente de se démarquer en proposant ce type de sécurité. Pour les leaders, rien n’est moins sur…

Pourtant, cela constituerait un véritable avantage concurrentiel surtout pour les échanges importants sur lesquels sont listés de nouveaux coins suite à une ICO. En effet, cela permettrait de protéger leurs clients et ainsi leur éviter une fuite de capitaux. Toutefois, ce raisonnement tombe à l’eau quand le Market Maker et l’Échange appartiennent à la même entité. 

Le vrai problème intervient quand on demande aux market makers de respecter certains niveaux de volume car c’est exactement ce qui les incite à faire du wash trading. Ainsi ils respectent leur contrat et sont payés, tout simplement. 

Il est donc préférable d’espérer que le projet ne soit pas simplement un objet de manipulation et que les volumes espérés soient atteints naturellement par une bonne source de liquidités. 

A première vue, le Wash Trading ressemble à un crime qui ne fait de mal à personne mais ce n’est pas du tout le cas ! Certes, il y a bien pire, bien plus vicieux que le wash trading mais vous allez voir que rien que cela est un vrai problème à long terme. 

Un Market Maker qui garantit un certain niveau de volume sur le secteur des cryptos part peut être bien intentionné mais il est probable qu’il ait peu d’expérience. 

Ceux qui promettent carrément une hausse des coins sur lesquels ils s’engagent à travailler, ne rentrent évidemment pas dans cette case. Il est clair que ce ne sont pas les bonnes intentions qui l’anime. D’ailleurs,  peut-on vraiment les appeler Market Makers ?!

Manipulation des Prix : les différentes formes

La manipulation des prix intervient sous différentes formes sur le marché des cryptos : 

Les plus courantes sont : 

  1. le Pump and dump
  1. Le Ramping
  1. Le Cornering

Le Pump and Dump est la mère de toutes les tactiques de manipulation des prix. Formez une équipe, achetez un jeton et commencez à le promouvoir sur les réseaux sociaux. Une fois qu’il vole suffisamment, vendez à profit. Tout cela peut se faire en une journée de travail, derrière l’anonymat d’un canal télégramme.

Pas la peine de vous rappeler que je ne recommande à PERSONNE de s’inscrire dans un groupe de Pump and Dump car il y a de très fortes probabilités pour que vous soyez justement le dindon de la farce ! 

Pas non plus la peine de vous dire qu’en face, vous avez aussi des market makers mal intentionnés qui vous attendent sur des coins dont ils boostent déjà le volume avec du wash trading ! .

Le Ramping consiste à créer l’impression d’un gros acheteur qui traverse les grandes offres du marché sans peine. Bien sur, il s’agit du même intervenant. Il est facile de se laisser induire en erreur par ce comportement et d’autres traders peu méfiants peuvent se sentir obligés de « devancer » le gros acheteur et finir par être perdants.

Un crypto Market Maker peut employer cette tactique en créant un acheteur fantôme qui effectue de grosses transactions sur une période fixe (par exemple, tous les jours), ce qui habitue le marché à ce comportement et fait grimper les prix. 

Inutile de dire qu’une fois la mission de tenue de marché terminée, le gros acheteur disparaît mystérieusement, et le prix du jeton a toutes les chances de s’effondrer.

Le Cornering est une stratégie classique sur le marché des marchés de matières premières, sur lesquels l’offre est limitée. Il est aussi très difficile de maintenir des positions courtes sur des périodes prolongées. 

De même, les petits jetons suivent le même schéma d’approvisionnement. Un faux Market Maker a peu de chances de dépenser en essayant d’acheter une grande partie des jetons disponibles s’il est le seul fournisseur de liquidités. Cependant, il peut utiliser cette tactique lorsqu’il y a d’autres market makers pour le même jeton. L’objectif est alors de s’emparer de leur inventaire et de les forcer à augmenter les prix car ils sont tenus contractuellement de tenir un certain niveau de spread ! 

Ces trois pratiques de manipulation des prix sont carrément criminelles dans l’espace réglementé et pour une bonne raison; elles perturbent le marché, effacent la confiance dans l’actif échangé et font perdre de l’argent aux bons acteurs à long terme. 

Il peut être tentant pour certains acteurs de conclure un accord de tenue de marché en cryptos avec la promesse d’une hausse des prix… Après tout, il est si excitant de voir son projet s’apprécier ! Ce qui peut passer inaperçu, cependant, ce sont les conséquences de ces tactiques.

Manipulation des Prix : Les conséquences à long terme. 

Tant le prix que le volume d’échange souffrent d’une manière ou d’une autre, des manipulations. En fait, les résultats peuvent être désastreux à long terme, avec des effets cumulés sur la réputation et les relations avec les investisseurs et les échanges.

Une des conséquences les plus faciles à remarquer se manifeste par des attentes déçues. 

Il est normal de s’attendre à ce que les transactions « s’éteignent » un peu après le listing d’une récente ICO.

Cependant, un volume d’échange stable et un prix en hausse qui s’évaporent soudainement conduisent inévitablement à la conclusion que l’ensemble d’un projet est de mauvaise qualité, voire une arnaque. 

Le projet perd la confiance des premiers investisseurs, ceux-là même qui sont censés être les ambassadeurs du projet à long terme. 

Le projet perd la confiance des échanges sur lesquels ils ont demandé leur listing et il peut être delisté assez rapidement.  

Dans le cas où le projet est listé sur un bel échange, il est fort possible que le projet soit viré à jamais y compris ses fondateurs !  

Enfin, en ce qui concerne l’effet de réputation, il faut savoir que bon nombre d’investisseurs professionnels, d’échanges et de sociétés de capital-risque qui interviennent sur le secteur des cryptos, proviennent en fait de milieux financiers plus traditionnels. 

Or ces acteurs sont très prompts à détecter les mauvaises pratiques et, une fois qu’ils l’ont fait, la réputation des fondateurs est détruite, même si les fondateurs n’étaient pas au courant de ces pratiques.

Conclusion

Vous l’avez compris, un Market Maker mal intentionné sur le secteur des cryptos, c’est comme le loup qui entre dans la bergerie … 

Pourtant ils sont indispensables alors soyez prudents quand vous choisissez les coins que vous tradez ! 

Favorisez les coins avec un important historique et les projets qui présentent de solides fondamentaux, cela vous évitera d’être embarqués dans des mouvements créés par des intervenants dont vous connaissez à présent les pratiques !