effet-de-levier

Si vous avez ouvert ce tuto, il est fort probable que vous n’en sachiez pas encore assez sur l’utilisation des effets de levier. 

Il va sans dire que l’effet de levier est un outil à double tranchant. Si vous réussissez votre coup, cela multiplie d’autant vos résultats. Si vous vous plantez, c’est pareil !

C’est un outil de niveau professionnel qui impose rigueur, maîtrise de soi et agilité.  

Malheureusement les personnes capables de l’utiliser avec brio sont une minorité, c’est pourquoi le premier objectif de cet article sera de vous inviter à la prudence ! 

En effet, l’objectif de ce tuto n’est pas de faire de vous un expert confirmé du trading de futures car c’est un statut qui s’acquiert après de nombreuses années d’expérience sur un marché. 

C’est

Le propos de cet article est de simplifier notre approche des futurs et des effets de levier afin de vous permettre de vous y attaquer plus sérieusement par la suite !

Les types d’ordres, le Funding, l’Open Interest et ont volontairement été omis de ce tuto par souci d’efficacité. Si ce sont des notions qui vous manquent, il vous suffit de consulter mon tutoriel Youtube sur le Funding, l’Open Interest et les Primes.

Avant de commencer, je rappelle que le trading est une affaire de survie … 

Je m’explique : aussi longtemps que votre capital “survit”, vous aurez la capacité de faire des profits ! C’est pourquoi tant que vous ne faites pas des profits réguliers, il n’y a aucune raison d’utiliser les effets de levier. C’est évident, vous ne faites qu’augmenter vos chances de perdre.  

Les notions de Gestion de Risque et de Edge sont aussi importantes l’une que l’autre. 

La Gestion de Risque est essentielle dans votre “survie” tandis que votre Edge est là pour faire la différence quand les conditions de marché sur réunies ! 

Ce n’est pas un Edge que de suivre Twitter pour ensuite mettre X100 sur un coin dont moi ou un autre aurait fait une analyse encourageante. Même les membres de ma Newsletter Pro savent bien qu’on ne suit pas aveuglément des plans de trading sous peine de mordre la poussière … 

Bref … Maintenant que vous êtes suffisamment avertis, on peut commencer votre initiation ! 

Attention : cet article est inspiré d’un contenu publié par @CryptoCred. J’ai pensé qu’il pourrait vous être plus utile en français, avec mes exemples, mes astuces et recommandations ! 

Effet de Levier : Exemple | Démonstration | Définition

Pour commencer il est essentiel de comprendre le fonctionnement d’un effet de levier. 

En réalité, il s’agit d’un prêt à court terme sauf qu’au lieu d’emprunter à un ami ou un courtier, vous empruntez auprès d’un échange, une bourse. 

Admettons que vous avez 1000 USDT pour réaliser un ordre. 

Selon vous, ce n’est pas assez car il s’agit d’une opportunité en or, tous les indicateurs sont au vert, vous voulez exploiter votre plein potentiel … Bref vous voulez 2000$. 

Dès lors, il vous suffit de mettre en garantie ( collatéral ) une partie de cette somme afin d’obtenir vos 2000 $. 

Effet de levier : 2 exemples pratique

1. Vous avez 1000$ et vous souhaitez ouvrir une position de 2000$.

Vous allez donc utiliser un levier X2.

2. Vous avez 200$ mais vous voulez avoir une position de 2000$

Vous allez donc avoir un effet de levier X10.

Attention, plus vous empruntez et plus votre situation est dangereuse car votre marge de manœuvre par rapport au prix, avant liquidation, se resserre considérablement. 

Plus votre levier est élevé et plus vos chances de vous faire liquider sont élevées.

L’effet de levier est donc un prêt souscrit auprès d’un échange afin d’augmenter notre taille de position. 

Cela dit, il faut bien comprendre que c’est notre collatéral ( et donc notre liquidation ) qui dépend de l’effet de levier et pas notre taille de position ! 

Afin de m’assurer que ce soit clair, voici un exemple concret. 

Admettons que Cryptoskud achète 1000 contrats perpétuels BTC/USD sur un effet de levier X2 et que j’en achète 1000 contrats sur un effet de levier X5,  

Sachant que nous avons exactement la même taille de position, nos gains/pertes seront exactement les mêmes car il s’agit du même trade ! 

L’effet de levier affecte le niveau sur lequel je serai liquidé, il n’affectera pas le PnL si on tient nos positions jusqu’au même niveau de prix. (sauf peut être en frais)

Ce propos est à nuancer si on parle d’”Isolated Margin” ou de “Risk Limits” mais on verra ça un peu plus tard. Jusque là, il s’agissait de comprendre la base ! 


Définition Liquidation : De quoi s’agit-il ?!

Le processus de liquidation consiste en la fermeture forcée de vos positions par l’échange sur lequel vous opérez. 

Ceci est dû au fait que le prix atteint votre “prix de liquidation”. Ce chiffre doit être clair avant votre prise de position. 

Techniquement, la liquidation se produit lorsque votre marge tombe en dessous de votre niveau de marge de maintien.

Pour faire simple, c’est lorsque vous passez un certain niveau de pertes avec l’argent emprunté. 

Si vous utilisez un effet de levier plus faible, vous mettez plus de garanties, vous avez plus de marge, et votre prix de liquidation sera plus « éloigné »

Si vous utilisez un effet de levier plus élevé, vous mettez moins de garanties, vous avez moins de marge et votre prix de liquidation sera plus serré.

C’est la raison pour laquelle le trading à fort effet de levier est déconseillé; il exige un très grand degré de précision ( que la plupart des intervenants n’ont pas ). 

Même les petits mouvements de prix sont susceptibles de clore nos positions. 

C’est dommage quand notre lecture est bonne, n’est ce pas ?!

Marge Croisée vs Marge Isolée

Il existe deux méthodes principales afin de constituer une garantie et prendre position : la marge croisée et la marge isolée.

Ces mécanismes affectent à la fois votre prix de liquidation et les conséquences de votre liquidation.

La marge croisée signifie que la totalité du solde de votre compte est utilisée comme garantie pour prendre une position.

L’avantage est que cela se traduit généralement par un prix de liquidation plus bas, car vous devez utiliser moins d’effet de levier étant donné que votre base de garantie est plus importante (il s’agit de l’ensemble de votre portefeuille).

L’inconvénient est que si vous êtes liquidé sur une position en marge croisée, vous perdez la totalité du solde de votre compte… 

En d’autres termes, les pertes liées à la liquidation d’une marge croisée ne se limitent pas à la garantie que vous avez constituée pour cette seule position. Elles effacent la totalité de votre compte. Vous l’avez compris, c’est la version ultra risquée de l’effet de levier. 

Je pense que vous avez déjà compris ce qu’est une marge isolée après la lecture du premier paragraphe…

Mais on ne sait jamais alors… Comme son nom l’indique, la marge isolée signifie que si vous êtes liquidé sur une position, les pertes sont limitées à la garantie que vous avez constituée pour cette position spécifique.

Le compromis habituel est en jeu ici, c’est-à-dire que la marge isolée signifie généralement une base de garantie plus petite, ce qui signifie un effet de levier plus élevé (pour la même taille de position) et donc une liquidation plus proche du prix.

Pour être clair, cette section est essentiellement informative. Elle doit vous informer sur les risques encourus si votre position atteint le prix de liquidation.

Il convient de réaffirmer l’évidence : ne vous laissez strictement aucune chance d’être liquidé et ce quoi qu’il arrive ! 

Dans la plupart des cas, vous devez avoir des protections en place pour clôturer votre position avant votre prix de liquidation avec un bon Stop Loss. ( qui doit être placé proche du niveau d’invalidation de votre scénario ) 

Les différentes types de prix : Last Traded, Index, Mark

Les échanges vous laissent généralement choisir un mécanisme de référence de prix pour vos ordres.

Ce mécanisme est conçu pour vous protéger contre les mèches anormales. Il permet également aux utilisateurs d’être plus précis dans la définition de leurs ordres.

Les différences de prix entre les échanges sont courantes, c’est pourquoi il peut être intéressant de disposer de cette marge de manœuvre.

Fixer un prix sur un échange : les 3 méthodes

Le Last Traded Price

il s’agit du dernier prix négocié sur l’échange.

L’Index Price

C’est un prix moyen du produit financier que vous négociez, dérivé d’un panier de différents listings en Spot.

Le Mark price

Il s’agit du prix d’un futur moins la base.

En général, utiliser le Last Traded Price convient parfaitement. Cela vous permet également d’être plus précis.

L’utilisation de l’Index Price ou du Mark Price peut être utile si la bourse de votre choix a une fréquence élevée de mouvements anormaux ou surdimensionnés que vous essayez d’éviter, mais cela est devenu de plus en plus rare.

La liquidation est généralement dictée par le prix Mark.

Les Coin-Margined Futurs : Qu’est-ce que c’est ? 

Jusqu’à présent, j’ai évoqué des exemples plus ou moins concrets en admettant que votre collatéral, votre garantie était constituée en USD(T). 

En l’occurrence, il est facile de calculer son PnL, les exigences de marge, etc, car la valeur de votre garantie reste fixe.

A vrai dire les plupart des futurs sont négociés comme çà mais pour certains produits financiers, il n’est tout simplement pas possible de trader avec du levier et un collatéral en Dollar. 

Certains produits sont « coin-margined », c’est-à-dire que votre garantie pour la position n’est pas libellée en USD, mais dans une crypto spécifique, par exemple en négociant le BTC/USD avec le BTC comme garantie pour la position.

Si cette idée peut sembler attrayante à première vue, elle introduit un vecteur de risque supplémentaire étant donné que la valeur de votre garantie est susceptible de fluctuer. 

En bref, le risque s’accentue car il peut venir des deux côtés : 

1. de la baisse en valeur du coin mis en garantie. 

2. des contrats que vous avez achetés.   

Un risque spécifique se présente lorsque vous utilisez ces instruments pour parier à la hausse … 

Par exemple, supposons que vous achetiez 1 000 contrats d’un produit BTC/USD avec le BTC pour garantie. Vous mettez en place votre garantie pour la position en BTC. Le prix du BTC/USD baisse. Dans ce scénario, non seulement vous perdez de l’argent sur votre position parce que vous vous êtes trompé, mais vous rapprochez également votre prix de liquidation puisque la valeur de votre garantie en BTC a diminué.

C’est la double peine : vous perdez de l’argent sur la transaction et vous vous rapprochez en même temps de votre prix de liquidation.

Le Coin Margined Trading peut être utile pour se hedger, mais la double inconnue qu’il impose peut rapidement devenir un problème si vous êtes long et que vous avez tort.

Si vous n’avez pas une compréhension claire de ces produits, il est préférable de s’en tenir à l’écart étant donné que les calculs de marge et de PnL sont plus complexes qu’avec des contrats à terme « linéaires » ( par opposition aux courbes exponentielles et convexes ) 

Effet de Levier : Quand utiliser les Futurs ?!

Le trading avec utilisation de l’effet de levier a une mauvaise réputation finalement assez injustifiée.

En effet, cette mauvaise réputation ne vient pas du fait que ces produits financiers sont de mauvaise qualité. Au contraire, ils répondent de façon efficace à un besoin de financement en quelques secondes. C’est pas une banque qui pourrait en dire autant…

Pour la plupart, surtout lorsqu’il s’agit de contrats à terme et de perpétuels, ils sont très liquides et moins coûteux que les contrats au comptant ! Parfaitement approprié au hedging, les futurs permettent également de s’exposer à des valeurs sans avoir à les posséder ! Vous l’avez compris, les Futurs ont de nombreux avantages. 

La raison de leur mauvaise réputation vient tout simplement de ceux qui ne maîtrisent pas l’outil et qui s’en donnent à cœur joie avant d’avoir un taux de réussite viable, ils se font liquider en cross margin et deviennent troll à plein temps… 

C’est évidemment pas ce que je vous souhaite d’où l’écriture de cette introduction aux futurs. 

Cette mauvaise utilisation d’un outil ne signifie pas que l’outil lui-même ne peut pas être utilisé de manière productive. 

Voici donc quelques exemples cohérents de trading avec effet de levier.  

1. Réduire le risque lié aux contreparties

Lorsque vous gardez des fonds sur un échange, vous leur faites confiance pour être responsables de vos actifs.

Comme nous le savons si bien sur le secteur des cryptos, cela peut être une (grave) erreur.

Il est probablement sage de ne pas conserver tous vos actifs dans un seul CEX.

Le trading à effet de levier est utile à cet égard, car il vous permet d’avoir effectivement accès à votre portefeuille de trading sans conserver tous vos capitaux dans un seul endroit.

Par exemple, supposons que vous disposiez de 10 000 USDT pour votre trading.

Au lieu de garder la totalité de ces 10 000 $ sur un seul exchange, vous pouvez déposer une fraction de ce montant tout en tradant 10000 $ en utilisant l’effet de levier, par exemple en déposant 5000 $ et en négociant avec un effet de levier de 2x.

Cela réduit la probabilité d’être complètement ruiné, même si votre échange part en faillite et bloque vos fonds. 

2. Hedging : Utiliser les futurs pour couvrir son capital du risque de correction

Le Hedging est un terme général qui suggère une réduction du risque, généralement en prenant une position opposée à votre position existante.

Dans ce contexte spécifique, les contrats à terme sont un bon moyen de se hedger car vous pouvez gérer l’exposition directionnelle de vos avoirs au comptant sans avoir à les toucher. 

Par exemple, supposons que vous possédiez 1 BTC dans votre wallet. Vous pensez que le prix va baisser, mais vous ne voulez pas vendre ce BTC physique. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser les contrats à terme pour vendre à découvert 1 BTC afin de vous protéger contre les mouvements de prix à la baisse.

Ce principe peut également être étendu au staking, au yield farming ou tout simplement pour la réduction de votre exposition directionnelle globale sans avoir à fermer vos meilleures positions, etc.

3. Le Pair Trading

Le trading de paires consiste à prendre une position longue sur une paire sur laquelle vous êtes optimiste et à prendre une position courte (d’un montant équivalent) sur une autre paire qui vous semble plus faible.

Par conséquent, vous neutralisez l’exposition directionnelle au marché plus large et votre PnL est uniquement dicté par la performance de ces paires l’une par rapport à l’autre.

Par exemple, supposons que vous pensez que le Polygon est fort et que l’Ethereum est faible. Vous achetez 1000 contrats de MATIC/USD et en même temps vous vendez 1000 contrats d’ETH/USD. 

Ce faisant, vous êtes effectivement long MATIC/ETH.

Si votre opinion sur la puissance relative des mouvements est correcte et que le marché hausse de façon générale, vous gagnez.

Si votre vision de la force relative est correcte et que le marché en général baisse, vous gagnez également. 

En effet, en créant et en négociant cette paire synthétique, votre seule préoccupation est la force relative entre les paires, et non la direction du marché lui-même.

Le trading de paires peut également être utile dans le contexte d’un panier d’échanges. Par exemple, si les layer-1 ou que les Meme Coins sont à la mode, vous pouvez acheter les pièces fortes et vendre les pièces faibles. Cela dit, vous n’êtes pas obligés d’acheter une multitude de coins que vous ne voudriez pas conserver pendant une période significative.

Les possibilités sont infinies. D’ailleurs, créer des paires synthétiques personnalisées qui limitent votre exposition à l’orientation sous-jacente du marché en général est extrêmement précieuse et sous-cotée.

4. L’arbitrage

Lorsque le marché est haussier, les contrats à terme se négocient généralement avec une prime.

Dans ces conditions, il existe une demande surdimensionnée pour être long et posséder des crypto-monnaies. Or, la demande se reflète dans le coût de la détention d’un positionnement haussier (taux de financement plus élevés sur les perpétuels, primes plus importantes sur les contrats à terme, etc.)

Les contrats à terme permettent aux participants de « capturer » cette prime.

Par exemple, si les contrats à terme trimestriels BTC/USD se négocient avec une prime de 10 % par rapport au BTC/USD au comptant, il est possible d’acheter au comptant, de vendre le contrat à terme, et de capturer cette prime de 10 % (moins les coûts de transaction).

Le même mécanisme peut être utilisé pour les perpétuels lorsque le financement est élevé, c’est-à-dire acheter au comptant, vendre des contrats à terme et percevoir le taux de financement.

Cette transaction consiste essentiellement à arbitrer la différence entre le prix du crypto spot et le prix des crypto futures.

Globalement, c’est un bon moyen de se rémunérer dans un marché haussier avec une exposition directionnelle plus limitée.

Tuto Effet de Levier | Conclusion

Pour moi, l’effet de levier est un outil de travail qui n’est pas accessible aux débutants.

Avant de s’aventurer à emprunter, il faut une bonne pratique et des méthodes rigoureuses pour ne pas l’utiliser de façon à obtenir un revenu aléatoire. 


L’appât du gain rapide et la recherche de sensations fortes est malheureusement la principale raison pour laquelle beaucoup se tournent vers l’ effet de levier.

Ne tombez pas dans ce piège, ne brûlez pas les étapes ! 

Dès lors, si vous êtes débutants, je vous recommande de poursuivre votre formation et ranger ce tuto pour plus tard. Entrer dans ce paradigme était important car vous pourrez longuement penser le sujet avant de vous y mettre dans de bonnes dispositions. 


Cela dit, si vous avez un niveau de performances qui est régulièrement positif, l’effet de levier devient un outil incontournable surtout dans un marché sur lequel la volatilité se fait attendre… 

Certes il demande de nombreuses années d’expérience mais une fois utilisé correctement, le champ des possibles s’élargit brusquement ! 

Je le dis souvent: Faites vos preuves sur un petit compte, le gros compte suivra…

Au fait … Si vous avez besoin d’une formation continue et d’un accompagnement sérieux, moi-même et mon équipe vous accueillerons dès maintenant au sein de notre Discord Pro !

Enfin si l’effet de levier est déjà quelque chose que vous maitrisez, ci-dessous, je vous présente commencer utiliser cet outil sur les 2 plateformes que j’utilise à cet effet : dYdX et Bybit

Comment trader avec l’effet de levier sur dYdX

Trader avec l’effet de levier sur Bybit