devenir-un-trader-pro

La plupart des traders débutants ne parviennent jamais à franchir certains paliers qui sont pourtant nécessaires afin d’évoluer et devenir un trader pro.

Certains réussissent à gagner de l’argent rapidement  puis découvrent tout aussi rapidement  qu’ils ont eu de la chance. Ils n’avaient pas les compétences qu’ils pensaient avoir. 

Chaque trader passe, plus ou moins vite, par de nombreuses étapes dans son développement. Il est très difficile de passer à côté croyez-moi ! 

Le parcours qui mène à la réussite est long et semé d’embûches. Voici, selon moi, un processus quasi inévitable. 

1er palier : Un débutant ne sait rien. 

Un Rookie n’a aucune connaissance du fonctionnement des marchés ou de la façon dont les traders gagnent de l’argent. Au début, la plupart des noobs pensent que les traders rentables peuvent prédire l’action future des prix et gagner de l’argent en ayant toujours raison sur chaque transaction. Un novice a tendance à penser que les traders obtiennent des rendements réguliers chaque jour et chaque semaine. Parfois même ils commencent par chercher le St Graal du trading qui permet de gagner de l’argent sur tous les marchés. 

Il est facile de faire des raccourcis mais il n’en existe pas. Un trader fait des pertes régulièrement, c’est normal. 50 % de trades réussi suffit largement à devenir rentable. 

À ce stade, le rookie ne sait rien mais il l’ignore probablement aussi …

2nd Palier : Un rookie paie pour apprendre. 

Ici il y a deux directions possibles. Un débutant sérieux commencera à s’éduquer en lisant des livres, en étudiant les graphiques, en suivant des cours en ligne, en apprenant le développement de systèmes et le backtesting + Paper trading. Il existe également une infinité de sources gratuites en ligne pour apprendre les bases du trading. 

Ceux-ci sont sur la bonne voie. 

L’autre direction que choisissent de nombreux nouveaux traders est de se lancer directement dans le trading avec de l’argent réel. Ce n’est évidemment pas ce que je recommande. 

Notez que chaque trader paie son éducation en temps, en études, en expérience et en pertes de trading. Il est préférable d’en apprendre le plus possible sur le trading avant de risquer de l’argent réel. Un livre sur la gestion des risques est moins coûteux que de négocier avec une taille de position trop importante. 

Penser que vous pouvez commencer à trader sans plan ni système et que vous allez battre les autres traders de manière constante, c’est faire preuve de bêtise, d’arrogance ou des deux à la fois.

Vous devrez payer pour apprendre à devenir un trader et c’est vous qui choisissez le coût des leçons.

Palier N°3 : L’étape du retour à la réalité.

À ce stade, vous avez suffisamment étudié comment procéder, ou bien vous avez sauté votre premier compte et vous êtes fin prêt à étudier sérieusement le trading. Allez, on continue…

Lorsqu’un trader débutant se rend compte que le trading n’a rien à voir avec de “l’argent facile”, il se trouve à la croisée des chemins entre l’abandon et le travail. 

Si un trader a mis de l’argent réel en jeu ou étudié les taux de gain, le coût de retrait, etc, il commence à réaliser que le trading est une activité professionnelle qui permet de faire de gros gains mais qu’elle a des coûts de fonctionnement importants, etc. 

Lorsque la réalité du trading s’installe, le véritable trader choisit de faire le travail nécessaire pour réussir ou il file chercher l’argent facile ailleurs. 

Palier N°4 : L’étape de la surcharge d’informations. 

À ce stade, un trader reçoit toutes les informations dont il a besoin pour commencer à trader, mais il en sait tellement qu’il commence à avoir des informations contradictoires.

Un momentum trader dit qu’il faut acheter le breakout alors qu’un swing trader dit qu’il faut vendre à découvert sur la résistance. 

Un day trader dit que le risque du jour au lendemain est trop dangereux, tandis qu’un trader de tendance dit que les gros profits se trouvent sur des positions longues.. Certains systèmes reposent sur des pourcentages de gain élevés. Tandis que d’autres se concentrent sur quelques gros gains et gèrent ensuite de nombreuses petites pertes. 

Une fois qu’un débutant a compris le price action, l’analyse technique et les ratios risque/récompense, il doit commencer à choisir la méthode de trading qui lui convient le mieux.

Viennent alors les questions suivantes :

  • Quelles Unités de temps vais-je négocier ?
  • Quel taux de réussite dois-je viser ?
  • Quel rapport risque/récompense définira mon style ?
  • Quels sont mes atouts ?

Lorsqu’un trader dispose de toutes les informations dont il a besoin, l’étape suivante consiste à filtrer les informations qui lui conviennent le mieux.  

Palier N°5 : Développer vos propres atouts 

À ce stade, le rookie décide de devenir un trader pro. Il filtre toutes ses connaissances et choisit ce qu’il va mettre en œuvre pour commencer à créer son propre système de trading.

Souvent, un trader essaie de créer le système parfait, à la recherche de la stratégie qui ne perd jamais, bref du Saint Graal. Attention, c’est un piège… dans lequel de nombreux traders se sont embourbés jusqu’à ce qu’ils réalisent que cela n’existe pas.

On passe ensuite de l’idée d’un système parfait à un système rentable. 

Un trader choisit une méthode qui correspond à son temps d’écran, à sa tolérance au risque, à ses objectifs de rendement, à sa personnalité et son système de croyances. 

Par affinité, il choisit les marchés qu’il va trader, qu’il s’agisse d’actions, de devises, d’options, de contrats à terme ou de cryptomonnaies. 

Il dispose de filtres pour construire sa liste de surveillance. Le pro a réalisé de longue séries de backtests et de paper trading pour trouver de véritables atouts dans les modèles de prix. Il dispose maintenant de signaux avec un facteur de profit sur des échantillons de données de grande taille.

Le trader pro a un avantage sur les autres traders car il sait quels types de configurations sont généralement rentables à long terme s’il réduit les pertes et laisse courir les positions gagnantes.

Palier N°6 : Enfin des transactions rentables. 

Le trader pro est rentable car il a créé un système de trading avec une espérance positive dans le temps. Il le pratique avec discipline et constance. Il ne s’émeut ni des pertes ni des profits car ils font partie intégrante de tout système gagnant. 

Un bon trade est celui qui a été exécuté selon le plan, avec discipline. Tandis qu’un mauvais trade ne suit ni objectifs de retraits ni de take profit. 

Le trader pro est devenu un disciple du Price Action et négocie uniquement ses propres signaux. Il emprunte le chemin de la moindre résistance et ne cherche pas les profits à court terme. 

À ce stade, le trader a confiance en son système et en sa capacité à l’exécuter. Il reste dans les limites des directives de gestion des risques et maîtrise ses pertes. 

La taille de ses positions est calculée précisément, de sorte que chaque transaction n’est qu’une transaction parmi les cent suivantes. C’est ainsi que l’émotionnel est devenu un sujet du passé. 

Dans la phase finale, le trader est un manager qui gère son système de trading comme une entreprise et profite de son avantage sur le long terme.

Une fois les 6 paliers atteints, il est fort possible que vous puissiez faire du trading une activité rentable mais bon c’est bien de le dire, faut il encore le faire !

En attendant, je vous recommande d’en apprendre toujours plus afin de créer votre propre système peu importe qu’il soit celui d’un daytrader ou d’un swing trader dont les ordres dorment sagement sur les niveaux intéressants…

Pour apprendre un peu plus, je vous recommande ma formation gratuite sur Youtube à voir et à revoir car j’y ajoute régulièrement de nouveaux modules.

Si elle n’a plus de secrets pour vous, j’ai créé récemment la série coaching qui risque de vous plaire !