gestion-de-risque

Il est facile de lire des bouquins et de suivre des tutos … mais générer de véritables Skills et faire des profits à partir de ses propres set ups est déjà un autre stade.

J’ai subi plusieurs liquidations, vous le savez sûrement déjà si vous me lisez aujourd’hui. Et cela, même si le système et les plans que j ’avais mis en place étaient bons.

Quand vous élevez un troupeau de moutons, il faut bien comprendre que l es loups vont tenter de vous attaquer un jour et c’est pourquoi il faut toujours être attentif et anticiper chaque scénario lorsqu’on a des positions ouvertes. Il faut également s’y préparer et mettre votre système en place afin de parer à toute attaque et ainsi devenir imperméable aux aléas, ou y tendre du moins !

Comme je l’ai déjà évoqué. Il m’est arrivé de perdre la totalité ou la quasi totalité de mon capital à plusieurs reprises; ce n’est pas amusant du tout un PNL de – 90%. 

Quand on parler de HODL, cela ne veut pas dire holder contre la tendance. Holder, selon moi, signifie acheter au moment propice et conserver ses coins aussi longtemps que la tendance est haussière.

Votre prix et le moment de votre entrée décident de la tendance. La tendance est en fait un cycle de marché du point de vue de votre entrée. Je m’explique…

Si vous avez acheté quelques BTC à 100 Dollars, il n’y aucune raison de faire de la gestion de risque … Vous êtes peinards !

Mais si vous avez acheté vos BTC à 40 ou 50 K, i l vous faut agir concrètement et prendre des décisions…

Si vous êtes d’accord avec le fait qu’il n’est pas bon de pas perdre 80 à 90% de votre capital dans le simple espoir de faire une plus value dans 4 ans, ce qui va suivre est fait pour vous.

Sachez que ma base de travail pour vous fournir ce contenu est de VAN THARP : “ Super trader “. Je ne peux que vous le recommander. Ici, je tenterai d’en simplifier une partie afin de vous l e présenter en le rendant plus accessible.

Commençons …

Souvenez vous que si vous conservez une position à 80% de perte sur 4 ou 5 ans :

1. Vous conservez un  indice qui ne fera probablement jamais de rentabilité. ( exemple des acheteurs de XRP à 3.30 $ en 2017 )

2. Vous conservez un asset sur lequel, il ne vous reste que l ’espoir de revenir au breakeven car pas vendu, pas perdu … mais pas gagné non plus.

3. Vous perdez du temps et de l ’argent que vous pourriez investir ailleurs.

Ce que je dis peut paraître un peu sévère mais c’est la réalité et il ne s’agit là que de positif !

Si vous avez déjà vu le tableau ci-dessous, vous voyez de quoi j e parle …

Voici un tableau qui rappelle les culbutes nécessaires pour revenir à son point de rentabilité suite à une perte.

Pour faire simple, si on reprend l a première ligne, vous constaterez qu’il est difficile de comprendre l ’importance de ce qu’on traite en ce moment. En revanche, si vous jetez un œil à l a dernière ligne, c’est tout de suite plus clair !

En bref, si vous perdez 90% de votre capital. Pour récupérer cette perte, i l vous faudra refaire +900% de croissance pour commencer à faire du profit … 

Si cela devait arriver, vous imaginez le manque à gagner simplement parce que vous n’avez pas acheté au bon moment ?

Éviter de subir ce qui est suggéré ci-dessus en effectuant une gestion de risque équilibrée est une première chose. Je ne le répéterai jamais assez; en misant petit, il est beaucoup plus difficile de perdre gros.

Diversifier est une seconde chose !

Enfin assurez vous que la seule bonne raison de “limiter vos pertes” est un changement de tendance. Lorsque la tendance change, vos trades changent avec, c’est normal !

Définissez des points d’invalidation, des stop loss et soyez rigoureux dans leur application.

Je rappelle au passage qu’un point d’invalidation se définit avant le placement du trade et qu’il ne faut pas ensuite le modifier pour espérer quelque chose. Tenez vous à votre plan !

C’est une leçon qui peut coûter cher si on veut l ’apprendre seul alors soyez vigilants !

La Tendance …

Une tendance croissante se définit par des hauts et des creux toujours plus hauts. Tandis qu’une tendance baissière est définie par des hauts et des creux toujours plus bas. 

Voici un exemple de changement de tendance avec 2 nouveaux creux sur des niveaux supérieures. 

https://s3.tradingview.com/snapshots/b/BEaoxTZn.png

Le Range

Lorsqu’on trade un range, On trade sur “l ’absence de tendance”. Dès lors, il y a deux choses qui importent : ce sont l’ extrémité et le milieu du range. 

Très souvent lorsque nous sommes dans un range, la majorité est piégée car elle croit sortir du range que ce soit par le haut ou par le bas; d’où l ‘importance de définir les conditions de marché dans dans votre plan de trading.

Voici un exemple de range :

https://s3.tradingview.com/snapshots/e/eM5om87z.png

En observant le chart ci-dessus, on conclut que :

  1. Le marché forme toujours une structure, ce n’est peut être pas toujours clair ou facile à définir mais c’est indéniable.
  1. Garder des positions dans un sens opposé à l a nouvelle tendance n’est pas la bonne chose à faire.
  1. Les différentes tendances sont respectivement définies par des hauts toujours plus hauts et des creux toujours plus bas ou par un canal stable.

Mes conseils pour optimiser votre organisation et vos résultats :

  1. Définissez vos points d’entrée en fonction de votre stratégie et de votre style
  1. Définissez clairement vos points d’invalidation avec des stop loss.
  1. Définissez vos objectifs et automatisez les au même titre que vos stop loss.

Vous devez noter l’ensemble dans un journal de trading afin de comprendre instinctivement

ce que vous devez améliorer par l a suite.

Sans introspection il n’ y a pas de progrès !

Larry Williams disait qu’il n’est pas forcément obligatoire d’acheter le bottom et vendre au top. Par contre, il est primordial de savoir où et quand sortir !

S’il vous plaît, gardez à l ‘esprit que ces éléments sont valables aussi bien pour les entrées Long que pour les entrées Short. Les prémices d’un point d’entrée doivent toujours se situer sur un creux ou un pic. Cela vaut aussi bien pour les entrées Long que pour les Short.

Un range peut être mis en évidence dans n’importe quelle unité de temps, qu’il s’agisse de secondes ou de mois mais évitez tout de même d’entrer au milieu d’un range … 

A quoi faut-il être attentif ?

Faites attention aux convergences de signaux. Comme vous le savez probablement déjà, un trade ne peut être mis en place des suites d’un seul signal; il en faut plusieurs pour que votre trade ait du sens. C’est un concept primordial, ne jamais se limiter à un seul signal pour faire évoluer votre plan de façon significative.

La convergence de signaux peut impliquer les volumes, Fibo, des supports, le Chop, etc.

La convergence de signaux peut impliquer les volumes, Fibo, des supports, le Chop, etc.

Comment gérer sa trésorerie ?

Lorsqu’on t rade, on doit définir un risk management clair et précis afin de pouvoir appliquer

notre plan, c’est pourquoi j e recommande toujours de limiter vos trades à 3% de votre

capital MAX. Après, vous pouvez ajuster en fonction du risque encouru sur chaque trade

mais ne dépassez pas les 3%.

Et là, vous vous dites, mais pourquoi dois-je me limiter à 3% de mon capital ?!

Attention, ce n’est pas ce que je vous demande. Ce que je vous demande est de limiter votre risque à 3% de votre capital par trade.

En effet, il suffit d’aligner vos stop loss sur ce risque de 3% en vous disant “je peux” perdre 3% Max de mon capital total sur ce trade.

Un risque se définit par la perte possible et non pas par le capital engagé !

Des points d’entrée et de sortie rigoureusement établis permettent de risquer peu, tout en maintenant d’importantes “mises” de départ.

Attention vos SL doivent également correspondre à des niveaux techniques, c’est pas 3% à tous les coups évidemment !  

Comment choisir sa taille de position ?

Comment choisir sa taille de position ou son levier ? 

Enfin, pourquoi seulement risquer 3% environ ?

Choisir une taille de position et votre point d’invalidation dépendent des niveaux à partir desquels la tendance change car on trade dans le sens de la tendance !

La tendance change ?  

Alors, votre trade se termine sauf si vous aviez anticipé cette modification de tendance.  

C’est simple non ?!

Bien sûr vos points d’invalidation dépendent aussi de la façon que vous avez d’interpréter le marché et la tendance.

Tentons de clarifier cela avec un exemple que j ’aime beaucoup; celui du “Fake Out” autrement dit le faux break out. Je l ’aime beaucoup car il m’a fait perdre beaucoup…

Je ne suis ni l e premier ni le dernier qui a subi la malédiction des “fake out”, c’est pour cela que je ne trade plus les break out.

Comme je le dis souvent, un point d’entrée doit se situer sur le re-test d’une ancienne résistance !

Il existe de multiples façons de positionner son stop loss en fonction de votre style mais soyez malins lorsqu’il faut procéder. Soyez souples avec votre stop ou sur vos points d’entrée, on sait jamais … Un flash crash peut toujours arriver sur le marché des cryptos !

Afin de définir mes points d’invalidation, sachez que je préfère des niveaux horizontaux.

Ainsi, je choisis généralement mes points d’invalidation sur une précédente résistance ayant connue un break out. Si le prix descend en dessous de ce niveau, selon moi, la tendance change; on ne fait plus le break out et on retourne dans le range précédent.

Le calcul simple de votre taille de position équivaut à :

x = % de risque ÷ distance SL en %

1. Si vous entrez sur un marché soyez certains du “pourquoi”

2. Si vous avez trouvé PLUSIEURS bonnes raisons, il existe forcément un point à partir duquel ces raisons ne sont plus valables; définissez le clairement sur les charts.

Chaque décision d’entrée sur un trade doit être accompagnée d’un plan de sortie à la hausse et à la baisse !

1. Le trading implique des positions long et short ! Il ne s’agit donc pas forcément de vente.

2. Le propos est de sortir d’un trade, sortie que vous faites suite à un changement de

tendance.

3. Il s’agit de se focaliser sur les fondamentaux et le Price Action, afin de faire de véritables profits ! 

Que faire si la tendance s’inverse à partir des niveaux que j ’ai définis ?

Que faire si j e remarque un faux break out ou un faux break down ?

1. Les faux mouvements arrivent moins souvent que les mouvements organiques. On se bat si souvent contre les faux mouvements qu’on oublie de capitaliser sur les mouvements qui sont cohérents.

2. Si la tendance peut s’inverser, alors entrez à nouveau de façon cohérente !

Qu’est ce qui vous paraît le mieux ?

Sortir de positions, limiter la casse et rentrer à nouveau sur une position cohérente ?

OU

Ne pas sortir de positions et espérer ( désespérément ) pour un nouveau changement de tendance ?

C’est à vous de voir …

En conclusion sur la gestion de risque en trading

Les graphiques vous disent quand les fondamentaux s’affaiblissent. Peu importe votre style et vos prises de positions, vous devez placer la préservation de votre capital, autrement dit votre gestion de risque à l ’absolu sommet de vos priorités !

Au plus tôt vous l ’aurez compris, au plus à l’aise vous vous sentirez, au plus vous ferez de profits. De plus, l’aspect émotionnel devient négligeable !

Soyez STRICTEMENT dépourvus d’émotions lorsqu’il s’agit de limiter les pertes, car vous avez défini des points d’invalidation concrets qui définissent un changement de tendance.

Si ce contenu vous a plu, sachez que nous proposons chaque semaine des contenus de ce type dans notre Newsletter Pro à laquelle vous pouvez accéder ici : https://captain-trading.com/boutique/