Captain Trading.com vous propose régulièrement de nouveaux tutoriels afin de vous permettre de vous initier au trading mais surtout de vous confirmer dans cet univers. Dans cet article, nous allons vous présenter les notions essentielles d’un Plan de Trading.

Le propos de ce tutoriel d’introduction au plan de trading a pour objectif de préciser 3 choses:

  1. Qu’est ce qu’un plan de trading ?
  2. En quoi un plan de trading vous sera utile ? ( il est essentiel )
  3. A quoi ressemble un plan de trading ?

Introduction : Définition du Plan de Trading.

Un plan de trading est un résumé ainsi qu’un agenda du trader. Cet agenda intégrera les différentes stratégies employées sur une période précise.

Pour faire simple, il s’agit de l’application en temps réel des stratégies qui constituent votre système.

Le plan de trading porte bien son nom puisqu’il s’agit essentiellement d’un agenda reprenant les différents set up qui se sont présentés ainsi que ceux qui se préparent et comment les exploiter. Un plan de trading vous permet d’évoluer selon une ligne conduite précise afin de placer vos trades.

L’utilité d’un Plan de Trading.

A présent que vous savez de quoi il s’agit. L’utilité d’un plan de trading devrait être évidente. Au cas où çà ne l’est pas, voici quelques raisons de penser qu’un plan bien réalisé fera évoluer votre trading positivement:

  1. Il permet d’avoir les idées claires lorsqu’il s’agit de prendre un trade en live.
  2. Un bon plan de trading vous permettra d’agir en confiance dans un cadre précis ; cela vous évitera d’avoir la tête sur les charts à longueur de temps.
  3. Votre plan intégrera votre gestion de risque ainsi que les niveaux de support et de résistance.
  4. Il facilite la relève des résultats.
  5. Il améliore la discipline et l’organisation.

Le dilemme est simple ! Vous préférez agir au hasard ou selon un plan ?! La rigueur est de mise.

Le contenu d’un Plan de Trading.

Faisons tout d’abord la différence entre un plan de trading, un journal de trading, et un système de trading.

Le Système de Trading : Il rassemble toutes les règles appliqués par un trader, c’est un peu l’approche théorique.

Le Journal de Trading : C’est ce document qui enregistre vos trades passés et en cours. C ‘est un peu votre grand livre de comptes.

Le Plan de Trading : C’est le document qui prend place entre les 2 précédemment décrits puisqu’il sera établi sur une période de temps spécifique en reprenant toutes les règles et set ups spécifiques que vous avez jugé cohérents pour cette période donnée. Bien entendu, votre plan ne prendra pas fin à une date précise mais lorsque le marché aura bifurqué et ne pourra plus répondre au cadre que vous vous êtes imposé avec la plus grande rigueur.

A l’image de votre système, votre plan doit être « adaptable » et rappeler un certain degré de flexibilité, qui contribuera à définir votre style.

Par exemple, le trader 1, très rigoureux rappellera tous les niveaux sur lesquels il est susceptible de placer un trade. Avec ceux ci vont correspondre les stop loss couplé au risk management, etc.

Tandis que le trader 2 ( moins rigoureux ) utilisera davantage son plan afin de rappeler la tendance et les possibles opportunités de façon grossière. Le reste il le gardera en tête. Chacun son style mais si vous me connaissez vous savez parfaitement que je favorise le premier style de plan.

Peu importe le style auquel vous aspirez, il est généralement recommandé d’être plus rigoureux que la moyenne lorsqu’on débute. C’est seulement avec une véritable expérience que vous pourrez progressivement faire évoluer votre style.

Le plan de trading du Captain.

Voici donc un exemple de plan de trading conventionnel qui vous permettra de bien débuter :

1. La routine d’avant ouverture.

Dans cet section, il s’agit de mettre en évidence toute les petites choses à scruter avant de commencer à imaginer vos trades. N’imaginez même pas placer un trade sans avoir vérifié que l’actu n’a pas évoluée, que les niveaux n’ont pas changé, vérifié tous les ordres en cours et ceux qui devaient être levés, etc. Cette routine est évidemment très personnelle mais vous en aurez compris le principe ; il s’agit de maîtriser le contexte et donc la conjoncture. Cette routine comme la suivante peut aussi comprendre la relecture du journal de la veille ou de ce plan. Personnellement j’ajoute à cette préparation du marché une préparation physique et mentale : sport méditation et yoga, un bon sommeil . J’ai remarqué que mes plus grosses erreurs étaient commises lorsque je ne remplissais pas les conditions physique et mentales.

Notez dans votre journal comment est ce que vous sentez et si vous avez bien rempli votre checklist de préparation du marché ainsi que préparation psychologique. 

2. La routine d’après fermeture

Celle ci doit principalement se tourner vers votre journal de trading afin de résumer la journée de façon efficace : Gain / Pertes | respect des plans ? | erreurs commises et pourquoi | points d’entrée | actifs à surveiller.  

En bref, il s’agit de noter de façon concise les aspects positifs et négatifs de votre journée.  A nouveau cela est très personnel mais je vous invite à reconnaître vos éventuelles erreurs de la vieille afin d’éviter les commettre le lendemain. En ayant noté ces points au fur et à mesure de la journée, cela devrait être rapide. 

3. Le marché

Cela va de soi, il est indispensable de rappeler les marchés sur lesquels vous désirez placer un trade et présenter un plan qui conviendra à chacun d’entre eux même s’ils sont tous liés de près ou de loin. Toujours avoir en tête les supports et résistances sur les unités de temps majeures. Personnellement, je les supprime tous les jours afin de les redessiner de façon à mieux les mémoriser. 

4. Votre Biais

Le biais directionnel est un sujet délicat mais pour faire simple, il s’agit de la tendance générale.

Votre unité de temps pourra varier afin de définir votre biais selon votre approche. Il pourra varier selon les niveaux ou selon les set up et patterns que vous aurez remarqués. Le mieux est de coupler plusieurs analyses afin de définir clairement votre biais et optimiser votre taux de réussite.

Cette section peut également être prévue afin de noter les niveaux stratégiques qui vous permettront de redéfinir votre biais très rapidement et ainsi éviter de persister dans la mauvaise direction.

5. Les News et Fondamentaux

Cette section doit intégrer tout le nécessaire d’info afin d’évoluer sur un marché. Sur le marché des cryptos, je suis sélectif sur les news et m’appuie principalement sur une prise de température des marchés US et des métaux précieux. Sinon je m’appuie également sur la tendance de BTC et d’ETH eth car ce sont généralement les coins qui mènent la danse.

6. Les objectifs du marché selon vous.

Ici vous devrez prendre en note l’évolution attendue du marché. Vous devrez également définir un scénario “préféré” et un scénario contraire afin d’un échappatoire qui limite proprement les pertes . Il ne faut pas être têtu et accepter votre erreur  ou la nouvelle tendance quand elle est évidente. Prévoir le pire vous y aidera beaucoup !

Envisager tous les scénarios possibles me permet d’éviter l’effet de surprise et donc de prendre des décisions réfléchies.  Par ailleurs, j’ai remarqué que le fait d’être prêt pour chaque scenarios avait une répercussion positive sur mon pourcentage de réussite. Voilà pourquoi je m’y attarde.

7. Les niveaux de prix

Ce sont les alertes qui me diront si oui ou non je dois jeter un coup d’oeil à tels ou tels chart. Ou si je dois placer un trade en attente tout simplement.

8. Les Set Ups

Cette section doit rassembler les set ups que vous avez prévu d’exploiter selon le système que vous avez mis en place.

9. Le risque.

Vous savez l’importance de votre risk management… Il doit être clairement défini dans votre plan.

J’ai préparé un tuto vidéo sur la gestion de risque. Il s*era publié prochainement. Il s’agit essentiellement du pourcentage du capital que vous allez investir dans chaque trade en fonction du set up, de la conjoncture ou de votre taux de réussite. 

10. Les points d’invalidation

Il s’agit de recenser précisément lorsqu’un set up sera invalidé afin de le supprimer de mon plan et de le réévaluer en établissant les stop loss. cela peut également s exprimer en évitant ou en modifiant une entrée.

11. Les objectifs

Enfin nous y sommes ! Définir vos objectifs constitue la conclusion de votre plan. Et oui quand cela a bien marché il faut aussi savoir prendre ses bénéfices et se retirer au moins en partie selon votre profil : court, moyen ou long terme. Il s’agira ensuite de recadrer le marché afin de reposer de nouvelles positions si vous pensez qu’il y a encore du jus quelque part …

Le Plan de Trading : la Conclusion du Captain

Pour faire bref, le plan doit être le bras armé de votre système de trading sur une base journalière afin de vous imposer la rigueur nécessaire au trading.

Un plan ne doit pas être trop chronophage sur le long terme. Il ne doit pas non plus être parfait à la virgule. Toutefois si vous n’avez pas l’habitude d’être rigoureux, je vous invite à l’être sérieusement sur vos plans de trading en tout cas sur les premiers, je parle de plusieurs dizaines voire centaines. Aussi longtemps qu’il aidera à placer vos trades de façon cohérente, il vous sera utile. A vrai dire dire, il reste indispensable à n’importe quel trader débutant ou confirmé.

J’espère que ce tutoriel sur le plan de trading vous a été utile. Si vous en voulez davantage, je vous invite à faire un tour dans la rubrique tutoriel.