formation break even

Connaitre son seuil de rentabilité ou Break Even Point lorsqu’on investit, entreprend ou qu’on intervient sur les marchés financiers est essentiel si on désire faire des profits sur le long terme. En réalité, c’est la base de toute transaction.

 Dans quelles conditions ma stratégie de trading est elle rentable et à partir de quand je vais perdre de l’ argent. La plupart de ceux qui perdent de l’ argent le font parce qu’ils ne connaissent pas précisément leurs couts alors assurez de définir parfaitement et utiliser le Break Even Point avant de vous engager !

  1. Définition du Break Even Point
  2. Domaines d’intérêt du seuil de rentabilité
  3. Les Avantages à définir précisément son Break Even Point
  4. le Calcul du Break Even Point
  5. Trading et Seuil de Rentabilité
  6. Break Even sur Trading d’Options
  7. Déplacer son Stop Loss une fois le Break Even atteint
  8. Déplacer son SL à Break Even sur Bitget
  9. Que retenir du BEP

Break Even | Définition

Il s’agit du point d’équilibre, du seuil de rentabilité. En anglais, on parle de Break Even Point (BEP). Pour faire simple, lorsque ce point est atteint en fonction de l’ évolution des prix, l’investisseur ou le trader se retrouve à l’équilibre : rien n’est perdu mais rien n’est gagné non plus. On parle aussi du seuil de rentabilité ou du prix d’équilibre d’un trade ou d’un investissement.

Il est déterminé en comparant le prix du marché d’un actif au coût initial. Le seuil de rentabilité est atteint lorsque les deux prix sont égaux. En plus du Break Even Point, nous traiterons également plus en profondeur les techniques pour définir un Stop Loss !

Le seuil de rentabilité est un point d’équilibre où il n’y ni perte ni profit. Il se situe à mi-chemin entre le profit et la perte. En forex, ce niveau serait idéalement quelque part près de votre point d’entrée, après avoir pris le spread en compte.

La notion de Break Even est un élément concret et psychologique essentiel en trading comme en investissement. Il vaut la peine qu’on s’y attarde. Voici comment je l’analyse !

Break Even Point : Les Domaines d’Intérêt

Les points d’équilibre (BEP) peuvent être appliqués à une grande variété de contextes.

Par exemple, le seuil de rentabilité d’une propriété correspond à la somme d’argent que le propriétaire devrait dépenser pour faire sa vente.

Cela comprend tous les frais tels que : les frais de clôture et travaux, les taxes, les frais, l’assurance et les intérêts payés sur l’hypothèque, etc. À ce prix là, le propriétaire atteindrait exactement le seuil de rentabilité, sans gagner ni perdre d’argent.

Le B.E.P lorsqu’il s’agit d’investissement

Lorsqu’il s’agit d’investissement, le BEP est le point auquel le coût initial est égal au prix de vente effectif. Si on parle de trading d’options le BEP survient lorsque le prix du marché d’un actif sous-jacent atteint le niveau auquel l’acheteur ne subira pas de perte. Les notions sont très proches je sais… En fait, ce qu’il est important de comprendre est qu’avant de gagner de l’argent; il y a mil éléments à prendre compte. Ce n’est pas seulement une histoire d’achat vente !

Break Even Point : les Avantages quand il est clair !

Une analyse du Break Even Point (seuil de rentabilité) permet une meilleure gestion et a de nombreuses utilités, notamment :

  • Trouver les dépenses à venir pour éviter les surprises désagréables.
  • Limiter les décisions basées sur les émotions. Une Break Even clair permet de se fonder sur des faits concrets. Cela donne une vision plus objective de la situation, notamment lorsqu’on doit prendre un trade.
  • Fixer des objectifs à atteindre précis pour être sûr de réaliser des bénéfices.
  • Obtenir des fonds auprès des investisseurs en leur montrant où se situe le BEP dans le plan managérial.
  • Fixer les prix de vente d’un produit de façon appropriée.

Comment calculer le Break Even Point ?

Le calcul du seuil de rentabilité peut être utilisé lorsqu’on parle d’un business ou de trading. Dès l’instant que vous envisagez faire des dépenses et des profits, c’est un point essentiel. 

Les traders d’options utilisent aussi cette technique pour déterminer à quel niveau de prix le prix sous-jacent doit se situer pour un trade afin qu’il expire « In the Money ». Le calcul du seuil de rentabilité est souvent effectué en incluant également les coûts des éventuels frais, commissions, taxes et, dans certains cas, les effets de l’inflation.

Pour faire court, il s’agit du prix de vente moins le « prix de revient », le prix de revient équivalent au prix d’achat auquel on additionne tous les frais investis.

Total Revenues – Fixed Costs + Variable Costs = Revenus

Si les revenus sont pile à zéro, vous avez atteint le seuil de rentabilité.

Si vos revenus sont positifs, vous avez dépassé votre seuil de rentabilité, sinon ce n’est pas encore le cas !

Le Seuil de Rentabilité en Trading

Les traders sont tenus d’appliquer le concept tous les jours. Dans chaque plan de trading, il est même strictement essentiel de déterminer quel prix un titre doit atteindre pour couvrir exactement tous les coûts associés à cette prise de position.

 Cela comprend comprend les commissions, les frais de gestion, le spread etc.

 Le seuil de rentabilité d’une entreprise de commerce est calculé de façon relativement classique.

Chiffres d’Affaires – loyers – salaires – cout marchandises/stockage/transport/taxes

Dans la pratique quotidienne du trader rentable, il s’agit simplement de déplacer son stop loss à son niveau d’entrée. En fait c’est juste un peu plus loin dans le sens du trade (Buy on Sell) si l’on tient compte des frais. Si vous avez déjà visionné ou lu mes formations sur le Stop Loss, vous savez que c’est une mauvaise idée. Toutefois, cela reste une possibilité que vous pouvez pratiquer à loisir en paper trading … pour voir !

Break Even en Trading de marchés Classiques ou Spots

Supposons qu’un investisseur achète des actions Apple (AAPL) à 145 $. 

Dans cet exemple, on ne compte pas les frais du broker qui existent pourtant donc le Break Even Point est de 145$ (BEP).

Dès lors, si le cours passe au-dessus du BEP, l’investisseur gagne de l’argent.

En revanche, si l’action tombe en dessous du BEP, il perd de l’argent.

Si le prix reste à 145 $, il est au Break Even Point, car l’investisseur ne gagne ni ne perd rien.

Seuil de Rentabilité et Trading d’Options

Lorsqu’on parle de trading d’options, le break even point est le prix du marché qu’un actif sous-jacent doit atteindre pour qu’un acheteur d’option évite une perte s’il exerce l’option.

Pour un call option, le Break Even Point est atteint lorsque l’actif sous-jacent est égal au prix d’exercice, le strike, plus la prime payée.

Pour un Put Option, le BEP est atteint lorsque l’actif sous-jacent est égal au prix d’exercice moins la prime payée.

Le BEP ne tient généralement pas compte des frais de commission, bien que parfois certains Brokers incluent ces frais dans le calcul.

Calculer le Break Even Point d’un Put Option

Supposons que la prime (le premium price) soit de 265 $ pour une option de vente (Put Option) BTC avec un prix d’exercice (Strike) de 25000 $. Cela permet à l’acheteur du Put Option de vendre 1 BTC à 25000 dollars par jusqu’à la date d’expiration de l’option.

Le prix d’équilibre (BEP) de la position de vente est de 25000 $ moins la prime de 265 $, soit 24735 $. Si l’action se trade au-dessus de ce prix, l’avantage de l’option n’a pas dépassé son coût.

break event point sur un trade seuil de rentabilité

Calculer votre Break Even Point sur une Option via Delta Exchange

Si l’action se négocie à un prix de marché de 20000 $, par exemple, le trader a un bénéfice de 4735 $ (Break Even de 24735 $ moins le prix de marché actuel de 20000 $).*

Déplacer son stop loss au Break Even Point

Déplacer son stop loss à breakeven, c’est-à-dire au point d’entrée, peut être une bonne ou une mauvaise chose, selon ton timing. En effet, il existe un moment idéal pour déplacer son SL sur le seuil de renta.

Quand déplacer son stop Loss ?

Cela dépend du contexte …

Nous poser la question de savoir quel est le meilleur moment pour déplacer notre stop loss à Breakeven est a priori une bonne chose. Toutefois, le faire systématiquement peut nuire fortement à notre rentabilité. Certes, presque tout le monde dirait que c’est une bonne chose de protéger son compte d’une perte éventuelle en déplaçant le stop loss à Break Even, et cette raison a beaucoup de sens. Mais là n’est pas la question.

Ce qui est important, c’est de comprendre quels sont les motifs psychologiques qui nous poussent à le faire :

Je veux déplacer mon stop loss à Breakeven pour m’empêcher de subir une perte par peur que mon plan ne soit pas à la hauteur ? Ou est-ce que je le fais après avoir fait des bénéfices et que je veux les encaisser ?

Le premier motif est fallacieux, et la réponse à la question de savoir si je dois déplacer mon stop loss (SL) à Breakeven (BE) dans ce cas là est : Jamais ! Ici ma motivation est davantage alimentée par la peur de perdre que par le désir de gagner. Cette psychologie qui consiste à ne pas vouloir risquer une perte pour un gain est catastrophique pour le mindset, et il est presque impossible d’être un trader rentable si l’on ne se guérit pas de ce défaut.

Mais s’il s’agit de sécuriser mon bénéfice, déplacer mon SL à BE peut-il être envisagé ? Dans ce cas, cette démarche peut prendre tout son sens.

Stratégie : Comment déplacer son Stop Loss

Il s’agit tout d’abord de s’assurer que nous avons fait suffisamment de bénéfices sur ce trade. Cela correspond le plus souvent à notre premier objectif, le Take Profit n°1 (prise de bénéfice) qu’on abrège par TP1.

Pour certains traders, le premier objectif est atteint lorsque le prix parcoure 50 pips dans la bonne direction. Pour d’autres, c’est lorsque le prix est 1,5 fois supérieur à leur stop loss initial. On rentre là dans un domaine hyper important, selon moi, celui de la gestion du risque, du Money Management.

A vous de déterminer votre ratio gain / perte, votre Winrate, et de faire en sorte que le jeu en vaille la chandelle : le profit doit être suffisant. J’ai fait des formations en ligne sur YouTube à ce sujet et je vous invite vivement à les regarder.

L’étape suivante est de prendre un pourcentage, par exemple 50 %, du profit réalisé sur le trade et de déplacer le stop loss à Break Even. En plus de sécuriser notre profit, nous laissons ainsi une partie du capital sur le trade pour qu’il devienne encore plus rentable au cas où le prix continuerait à aller dans la direction prévue au départ.

On peut ainsi définir plusieurs TP (TP1, TP2, TP3) en fonction de notre analyse de la Price Action. Le stop loss à BE nous assure que nous ne subirons aucune perte sur le trade. Mais attention à ne pas déplacer votre SL à BE trop vite et de manière trop serrée ! Vous pourriez le regretter !

Notamment dans le cas où le prix viendrait toucher votre SL à BE pour repartir « to the moon » dans la foulée. Vous passeriez à côté de gains substantiels.

Cette erreur, je l’ai commise à de nombreuses reprises et je m’en suis mordu les doigts. Maintenant ! je peux vous enseigner à ne plus la refaire.  

Déplacer ton stop loss au Breakeven Point est généralement assez facile. Tout dépend sur quelle plateformes vous tradez.

Comment déplacer son Stop Loss en fonction du B.E.P

Sur Bybit, par exemple, une fois que l’on a fait son plan de trading à l’avance grâce à l’analyse de la Price Action, on ouvre généralement un ordre limite en même temps qu’on place son TP et son SL initiaux en fonction notamment des supports, des résistances, des points pivots, etc …

Break Even Point : Définir son Stop Loss sur Bybit.

Définir son Stop Loss sur Bitget

Break Even Point : Définir son Stop Loss sur Bybit

Une fois le trade ouvert (filled), on peut placer plusieurs TPs en programmant des ordres de vente en « Reduce Only ». Quand le TP1 est atteint et que la PA a franchi facilement une résistance, cette dernière a tendance à devenir support.

Quand on est sûr que tel est le cas, on peut déplacer son SL à BE. Dans la suite du trade, on peut déplacer son SL ton au long du parcours de la Price Action, toujours en laissant un espace suffisamment large entre le SL et la résistance si le prix monte, et entre le SL et le support si le prix descend.

En pratique, il suffit de cliquer avec le bouton gauche sur l’étiquette SL rectangulaire représentée par une ligne sur la chart de l’asset que vous tradez, et de déplacer cette étiquette et cette ligne sous le prochain support en gardant le doigt appuyé sur le bouton gauche de la souris

Pour Conclure

Bien sûr, il s’agit d’un résumé succinct d’une partie de mon enseignement qui consiste à vous initier à la dynamique des marchés ou la Price Action.

Dans ce cadre, je vous enseigne aussi où poser vos SLs et vos TPs pour que vous deveniez un trader rentable. Un de secrets de la rentabilité en trading est la résilience ou votre capacité à perdre et à remonter en scelle ! Afin de conserver cette force et économiser votre capital, je ne peux que vous conseiller de reprendre votre gestion de risque à la perfection !

Pour cela vous avez tout ce qu’il faut sur Captain-Trading.com avec la formation gratuite et la formation pro !