stop-loss-captain-trading

On fixe un Stop Loss au moment où l ’on effectue une transaction : il fait partie du plan ! Le SL se définit sur un prix fixe pourtant il doit correspondre à une part variable de mon capital.

De plus, l ’activation de mon SL doit correspondre à une perte acceptable. J’évoque généralement 3% MAXIMUM de mon capital engagé dans un seul trade mais cela peut aussi être 0.1,0.5 ou 1%…

On est jamais trop prudent mais attention … Si vous voulez valider un trade, il vous faudra être rigoureux, et tolérant à la fois.

Il vous faut définir des points d’invalidation cohérents par rapports aux supports et résistances, aux “poches de liquidité”, etc.

Stop Loss | Objectif Principal : Gestion de Risque et maîtrise des pertes !

La plupart des traders se font liquider car ils n’ont pas défini ou pas bien défini leur SL.

Bien que le SL puisse être « optionnel » en trading, il est d’après moi strictement obligatoire si on emploie des effets de levier.

Quand un trade est raté, le SL correspond à ce que j ’ai “le droit” de perdre. Cette perte n’aura donc aucune influence sur mon avenir en tant que trader ou sur mon mental … 

A de nombreuses reprises, j’ai payé les conséquences d’un non-respect de ma gestion de risque ou de l ’absence/oubli de stop loss par ignorance tout d’abord puis par manque d’attention. Je sais qu’on a envie de gagner vite et de voir son capital évoluer vite mais devoir travailler pendant X temps juste pour rattraper ses pertes peut devenir bien pire.

La gestion de votre risque et le respect de vos SL sont les deux outils qui vous maintiendront dans ce business. Mon cas est parlant puisque le Taux de réussite de mes

prises de positions se situe autour des 54% alors que pourtant je suis largement en bénéfices.

Il est essentiel de savoir anticiper et limiter les pertes afin de préserver son capital car il s’agit de votre bien le plus précieux dans le monde de l’investissement. Votre capital est votre outil de travail sans outil, vous n’avez plus de travail et c’est le retour à la case départ.

Stop Loss : Il doit être placé en fonction d’un niveau technique clé

En effet, pour être cohérent, un SL doit correspondre à un pourcentage acceptable aussi

bien pour moi que pour le scénario que j ’ai envisagé. Il n’y aurait aucun intérêt à régler mon

SL à 3% si je sais que mon scénario est invalidé à 0.5%. Il est toujours bon de voir un peu large tout en optimisant sa taille de position.

Mes 7 conseils pour placer un stop loss utile et efficace :

1. Le Stop loss est un point essentiel de votre plan de trading, il doit donc être défini au moment où vous entrez en position et surtout pas après !

2. Un SL permet d’être impassible. Pour que cela fonctionne, il vous faut définir votre point d’invalidation avant même d’imaginer vos take profits ! Acceptez-vous cette perte ? Comme dirait Larry Williams si vous partez du principe que votre trade sera perdant, vous ne risqueriez pas autant.

3. Un SL n’est pas simplement un pourcentage de mon capital, c’est surtout un point d’invalidation de mon scénario gagnant : “s’il est atteint, je ne peux plus gagner.” Je sors, j ‘accepte et je passe à autre chose, j’essaye aussi de comprendre ce qui cloche dans mon trade…

4. Un SL doit correspondre à un niveau technique clé et pas à une opinion. Vos compétences en analyse technique sont là pour ça !

5. Commencez par définir votre SL de façon objective, puis adaptez-y votre taille de position en fonction de votre risk management.

6. Une fois que vous avez respecté ces 5 premiers points, vous pouvez accepter un moment de largesse : soyez tolérants en posant définitivement votre SL !

Quand il y a invalidation, pas besoin de discuter; c’est fini on passe a autre chose. Est ce que j ’ai respecté mon plan ?

oui donc aucun problème.

7. Votre égo n’a rien à voir la dedans. Acceptez vos pertes, c’est essentiel. Aucun trader n’obtient 100% de réussite. Sans stop loss, surtout avec des leviers, on finie par se faire liquider !

Suite à ces quelques conseils, je vous propose de revoir 5 erreurs à ne surtout pas faire lorsque vous placer votre Stop Loss !

Stop Loss : les Erreurs à ne pas faire

I. Ne pas déterminer son stop à l’avance. 

Vous devez parfaitement savoir où vous arrêter avant de lancer un trade. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que vous ne pouvez pas respecter votre risk management de façon précise. Sans cette définition des sorties, la perte de contrôle de votre trade est quasiment garantie. Dans les faits, vous risquez surtout de devenir hésitant et de trouver n’importe quelle raison pour vous retirer, ou pire vous replacez au moment où c’est déjà parti …
Ce genre de comportement n’est pas acceptable sur le long terme. En déterminant votre stop loss avant de définir votre position, vous vous détachez de tout sentiment dans votre application du plan et du risque, et là; vous avez tout gagné. 

Enfin, j’ajouterais que si vous omettez de placer votre stop à l’avance, vous pouvez risquer de très grosses pertes sur un marché aussi volatile que celui des cryptos. 

Règle n°1 de la gestion de risque du capitaine :


Toujours définir ses sorties avant même d’être en position : Combien je gagne et combien je perds. Je vous répéterai ce Gimmick Ad Vitam !

II. Placer son stop loss de façon approximative.  

Un stop loss doit respecter des niveaux précis que vous aurez calculés à l’avance grâce à la convergence de plusieurs méthodes que sélectionnées et testées au préalable. Cela ne peut pas être défini au hasard et même si je donne régulièrement mes zones de stop dans mes A.T, je vous invite à trouver une méthode propre qui vous convient au mieux afin d’optimiser vos trades et affiner votre risque management.

Le stop loss n’est pas un pourcentage fixe destiné à faire un joli ratio “risk reward”. Votre stop doit se situer sur un point d’ invalidation spécifique à votre scénario. Une fois que vous avez établi ce point d’invalidation. Vous devez calculer votre taille de position en fonction de votre stop et de votre risque.

III. Déplacer son stop loss après avoir placé son trade. 

De la même façon qu’on ne place pas un stop après son trade, on ne le déplace pas une fois que le trade est passé. Si vous avez placé votre Stop sur un niveau spécifique généralement; c’est que vous avez une bonne raison de le faire. Si ce n’est pas le cas, l’analyse de votre trade perdant vous permettra d’identifier qu’ en effet il n’est pas au bon endroit. 

Une erreur classique qui a coûté cher à plus d’un trader, moi y compris, est d’ôter son stop loss au dernier moment car notre inconscient en a décidé autrement …  Ne faites jamais ça !

IV. Placer son stop loss sur une poche de liquidité. 

Il existe certaines structures de prix qui sont régulièrement visées par les whales afin de gonfler leurs liquidités avant qu’un marché ne s’inverse. 

Afin de vous permettre de gérer plus facilement tout ce qui tourne autour des liquidités, des vagues d’ordres, etc, je vous inviterai prochainement sur un tuto vidéo. 

Toutefois, rappelons brièvement le propos. Ici il s’agit avant tout d’éviter de placer son stop pile sur des zones clés car il existe de fortes probabilités que le marché traîne autour avant de repartir sur une tendance claire. Si vous placez votre stop loss à raz du dernier sommet ou du dernier creux, vos probabilités d’être stoppé sont trop importantes. Vous avez certainement déjà eu l’occasion d’ observer les fameuses mèches racleuses de stops… N’en soyez pas la victime ! Si le prix réintègre directement et dessine une belle mèche haussière ou baissière, c’est parce que le prix est allé chercher une poche de liquidité.

Alors faut il éviter de placer un stop ou tout simplement laisser votre trade respirer et avoir un stop plus éloigné ?! Vous connaissez déjà la réponse, cependant… 


A chaque fois que vous placez un stop, vous n’êtes pas à l’abri d’être une cible d’où l’importance d’être vigilant, et rigoureux ! 

Voici deux beaux exemples de stops arrachés avant un bullrun. Elles sont mises en évidence avec une flèche rouge. 

V. Modifier ses stop loss en stop win sans bonne raison. 

Précédemment je vous ai dit de ne pas déplacer votre stop loss. Je disais cela au sens qu’il ne faut pas déplacer un stop loss à perte. 

En revanche, Il est possible voire recommandé de déplacer votre stop loss au break even point (ni en gain ni en perte) ou bien en gain (stop win). En revanche, le déplacement du stop requiert beaucoup d’entraînement et d’intuition. Sans cela, vous risquez de couper vos trades gagnants trop tôt. Lorsque vous débutez, et que vous ne maîtrisez pas encore complètement vos stratégies et vos statistiques; il est préférable de se tenir à son plan initial et de faire preuve d’humilité. Plus vos plans de trading seront réussis, au plus vous pouvez vous permettre la souplesse de déplacer votre stop.

Il n’y a qu’ une attitude de gagnant qui vous permettra de gagner. Cette attitude vous l’obtiendrez en accumulant les trades gagnants. La seule source de certitude que je vous propose est l’expérience. 

Stop Loss | Conclusion

Retenez bien que le marché n’est pas votre ami. Il n’a aucune obligation de respecter les seuils et les objectifs que vous avez définis; il ne vous doit rien !
Le stop loss est votre ami et non votre ennemi. C’est lui seul qui est capable de limiter vos pertes tout en vous offrant la possibilité de vous placer sur le marché. 

Considérez le stop loss comme l’ange gardien qui ne vous lâchera jamais ! Il est positif et doit être retenu comme tels ! “L’oublier” n’est pas admissible.


Réfléchissez bien avant de placer votre stop loss. Posez-vous deux questions: 

  1. Combien je perds si mon stop loss est touché ?
  1. A quel moment mon scénario est-il invalidé ?

Voici une ventilation des pourcentages de stop loss à considérer en fonction de la taille de la position pour une gestion de risque à 1% de perte “autorisée” par trade :

Une position de 100% de votre capital total vous donne un potentiel de 1% de stop
loss sur votre position, égal à 1% du capital total.


● Une position de 50% de votre capital total de négociation vous donne un potentiel de
2% de stop loss sur votre position, égal à 1% du capital total..


● Une position de 25% du total de votre capital de négociation vous donne un potentiel
de 4% de stop loss sur votre position, égal à 1% du capital total.


Et ainsi de suite …

Ces basiques peuvent vous être utiles et servir de reminder lorsqu’il s’agira de poser vos Stop Loss !

Afin d’approfondir, je vous invite à voir ou revoir mes vidéos sur le Stop Loss et sur la Gestion de Risque.

Limiter les Pertes grâce à la Gestion du Risque | Trading

Comment placer un SL sur FTX

Placer un stop loss sur FTX c’est simple, on a juste à cliquer sur l’outil calculette.



on rentre notre niveau sur lequel entrée, on décoche “market” et on clique sur “limit” si on ne souhaite pas rentrer tout de suite. Puis on entre notre take profit et stop loss et on a plus qu’à cliquer pour mettre en place le trade

.

J’espère sincèrement que ce tutoriel sur les stop loss vous a été utile et on se revoit très vite pour de nouveaux contenus destinés à vous permettre d’apprendre le trading.

Respectez ces quelques conseils, et je suis sûr que vous ferez des progrès considérables.

Si vous désirez relire tous les tutoriels du Captain, cliquez ici !  

Bon trading à tous !