actualité-FTX

C’est ici que je réunis toutes les actus qui m’ont particulèrement intéressé au sujet de FTX exchange. Il s’agit d’un de mes échanges partenaires donc je n’hésite pas à les mettre en avant néanmoins, ce feed restera totalement objectif.

Pour retrouver tous nos feeds d’actu, RDV sur notre BLOG !

Actualité FTX Exchange : FTX s’associe à la société de paiements africaine AZA Finance pour stimuler l’adoption de web3

Cette semaine, FTX s’est associé à AZA Finance, la société de paiements anciennement connue sous le nom de BitPesa, pour développer l’économie web3 sur le continent africain.

Le partenariat explorera cinq domaines clés pour le développement du web3 en Afrique, y compris l’offre d’un support pour les dépôts et les retraits en utilisant les monnaies fiduciaires africaines sur la plate-forme mondiale FTX, selon un communiqué publié mercredi.

Il s’efforcera également d’améliorer l’infrastructure web3 de l’Afrique tout en créant des ressources d’apprentissage et de mise en réseau utiles pour les participants de la région. FTX et AZA Finance prévoient également de lancer des paires d’échange de devises numériques africaines.

Le cinquième domaine de collaboration concerne les jetons non fongibles, FTX prévoyant d’intégrer les artistes NFT africains à sa place de marché.

Fondée en 2013 sous le nom de BitPesa, AZA Finance est la dernière société africaine de crypto-monnaies et de paiements à susciter l’intérêt de FTX, qui cherche à établir une présence sur le continent. En novembre 2021, FTX a mené une extension de série C de 150 millions de dollars pour la licorne africaine de transfert de fonds Chipper Cash.

Étant donné la nature émergente de l’espace web3, la clarté réglementaire fait encore défaut dans de nombreuses juridictions en Afrique. Commentant les problèmes posés par cette situation, Elizabeth Rossiello, fondatrice et PDG d’AZA Finance, a déclaré à The Block que sa société continue de travailler en étroite collaboration avec les agences d’État sur le continent.

« Nous avons des contrôles rigoureux et sommes désormais agréés par les banques centrales et les autorités de conduite financière sur trois continents. Nous sommes impatients de nous associer à FTX pour étendre sa présence en Afrique. Notre stratégie est de travailler en étroite collaboration avec tous les régulateurs pour s’assurer que tout travail sur le marché africain à cet égard est entièrement conforme et dans le meilleur intérêt des utilisateurs africains », a ajouté Rossiello dans sa déclaration.

Actualité FTX | 11/03/22 : L’entreprise engage Steve Sadin de WB Games comme responsable des partenariats Gaming.

Après les NFTS, FTX étend son champ d’action dans le domaine du gaming, en recrutant Steve Sadin, ancien cadre de WB Games et de Sega, comme responsable des partenariats.

L’objectif de FTX est de proposé des cryptos comme service aux sociétés de jeux existantes, permettant aux développeurs d’ajouter des fonctionnalités de jeu pour gagner des cryptos ou des NFTs dans de futurs jeux.

M. Sadin vient d’un milieu de jeu plus traditionnel puisqu’il a été vice-président des produits chez Sega avant de devenir directeur exécutif des produits chez WB Games, puis vice-président et directeur du studio de WB Games à Boston tout comme Ryan Wyatt, l’ancien directeur de YouTube Gaming, qui a récemment quitté son poste pour devenir PDG de Polygon Studios. Sega, c’est un peu la lose depuis la grande époque de Mega Drive et Warner Bros Games n’est probablement dédié qu’à reprendre d’horribles jeux sous licence comme on en a tous voulus comme on était gosses … Pas sur donc que ce soit le meilleur recrutement de l’année mais bon sur le marché du Gaming en ce moment, à mon avis, on doit littéralement se battre pour obtenir les meilleurs.

A suivre donc …

« Notre objectif principal est de fournir un support Web3 aux entreprises de jeux vidéo », a déclaré M. Sadin à Decrypt par courrier électronique. « Que vous soyez un indie unipersonnel ou un développeur/éditeur mondial avec des dizaines de milliers d’employés, nous voulons aider à vous permettre de construire et d’exploiter en toute sécurité et facilement des jeux cryptographiques entièrement conformes qui seront appréciés pendant des décennies ».

Sadin souhaite que FTX soit sélectif dans le choix de ses partenaires.

« Nous ne sommes pas là pour soutenir des projets de pompage et de déversement », a-t-il déclaré. « Il doit y avoir un excellent design, une passion pour la création de jeux d’exploitation et un engagement démontré à faire ce qu’il faut pour qu’un jeu réussisse à long terme, ou nous ne serons tout simplement pas intéressés ».

Alors que les jeux blockchain de type « play-to-earn » sont en plein essor – Axie Infinity a déjà amassé plus de 4 milliards de dollars en volume d’échange – il y a également eu beaucoup de réactions de la part des joueurs non crypto, ce dont Sadin est tout à fait conscient, mais qu’il ne voit que dans le « court et moyen terme ».