market profile formation trading gratuite

Le Market Profile est une technique fondée sur l’analyse de graphiques intraday ( prix vertical, temps/ activité horizontale ) conçue par J. Peter Steidlmayer, trader au Chicago Board of Trade (CBOT), entre 1959 et 1985.

Market Profile : Profile de marché

POC : Point of Control : Point de contrôle

CBOT : Chicago Board of Trade : place boursière de Chicago

TPO  : Time Price Opportunity : opportunité de prix à saisir à un moment précis

Steidlmayer cherchait un moyen de déterminer et d’évaluer la valeur du marché telle qu’elle se développait dans la journée. 

Le concept était d’afficher le prix sur un axe vertical par rapport au temps sur l’axe horizontal. Le graphique qui en découle est généralement en forme de cloche : graphique expressif aux prix moyens, avec une activité en baisse et un volume diminué aux prix extrêmes (les plus élevés et les plus bas). 

Cette structure représente une distribution « normale », gaussienne.

Le graphique introduisant à la théorie du Market Profile est présenté au public en 1985

CBOT : le CBOT Market Profile.

Le Market Profile fait le lien entre les données du CBOT et le marché. Un graphique du MP doit être utilisé pour indiquer « ce que fait le marché ». Le prix du volume de pointe compensé est identifié comme le point de contrôle (POC). 

Suivant l’analogie de la distribution normale, les soixante-dix pour cent cent centraux de l’activité de trading autour du POC (+/- un écart-type) sont appelés « zone de valeur« . 

En 1987, le professeur Thomas P. Drinka de la Western Illinois University a lancé le premier cours de Market Profile dans le milieu universitaire. 

En 2010, Western restait la première et seule institution académique à offrir de tels cours dans le cadre de son programme. 

Un nouveau manuel de 335 pages sur le Market Profile du CBOT : CBOTMP2, a été publié en 1991. 

Dans ce volume, les cinq premières sections sont consacrées à l’analyse des profiles. Entre 1985 et 1991, le concept de “profil de marché” est adopté par le public. D’ailleurs, dans un article du Chicago Tribune, Steidlmayer était identifié comme « l’homme qui sait où va le marché”. C’est la reconnaissance !  

Au début de l’année 1986, Steidlmayer et Kevin Koy ont créé la Market Logic School pour enseigner le trading selon sa méthode du market profile.

Market Profile : définition

Il est difficile de trouver une définition de ce qu’est exactement un Market Profile. 

Market Profile Définition simple : il s’agit d’un outil d’organisation des données.

En voici par ailleurs la définition faite dans le livre Mind Over Markets :  » l’activité des prix du marché enregistrée en fonction du temps dans une courbe en cloche statistique « . 

Le market profile est donc une façon unique d’organiser les informations générées par le marché.

Certains traders professionnels l’utilisent souvent, car ils sont convaincus qu’il s’agit de la meilleure façon d’observer la Price Action en cours.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une stratégie de trading à proprement parler, il nous aide à voir et définir plus clairement les tendances et ranges. 

En d’autres termes, le market profile nous montre où les intervenants se sont mis d’accord sur la juste valeur d’un actif ! 

Mais il montre également les zones où l’actif était surévalué ou sous-évalué.

Comme le Market Profile suit à la fois le prix et le temps, il nous montre l’activité du marché dans le contexte de son évolution.

L’un des avantages significatifs d’un market profile est qu’il peut être utilisé sur le marché de votre choix, comme le Forex, les Futures, les crypto-monnaies ou les actions.

Pour afficher les données, le market profile utilise des graphiques TPO.

Market Profile & Time Price Opportunity (TPO) 

Time Price Opportunity : définition

Le Time Price Opportunity (TPO) est un des éléments constitutifs du graphique de Market Profile.

Chaque TPO représente un moment où le marché a tradé à un prix spécifique.

Un seul TPO est affiché sur le graphique chaque fois que le prix l’a touché pendant la même période.

Les paramètres par défaut et les plus courants des TPO sont généralement des intervalles de temps de (15 ou) 30 minutes.

Les mêmes prix ne sont affichés sur le graphique TPO que si le marché revient les trader pendant une autre période de 30 minutes au cours de la journée de trading.

expression graphique du market profile
Les informations issues d’un « Market Profile » avec TPO.
market profile vs chandeliers japonais
Voici une session exprimée de trois manières différentes.

I. Graphique en chandeliers japonais.

II. un graphique TPO étendu commençant par une période A.

La lettre de couleur verte nous indique le prix où le marché a ouvert pour une session donnée.

La flèche à droite du profil nous montre le prix de clôture.

III. Une fois les sessions terminées, le Market Profile peut être réduit afin d’exprimer la distribution finale.

market profile exemple
Exemple de Market Profile : graphique issu de TradingView avec un indicateur « Market Profile » et TPO

Market Profile : Lecture et interprétation

Les graphiques de market profile affichent le prix sur l’échelle verticale (axe des y). Le volume apparaît sur l’échelle horizontale (axe des x), et l’unité de temps utilise une combinaison de lettres et/ou de couleurs. La compréhension du prix est assez simple, mais les segments du volume et de l’horizon temporel sont légèrement plus compliqués. 

Les graphiques de profil de marché affichent le prix de la même manière que n’importe quel autre graphique de day trading, l’échelle des prix étant affichée sur le côté droit du graphique.

Le volume sur un graphique de profil de marché est affiché sous forme d’histogramme horizontal, les lignes horizontales les plus longues représentant le plus grand volume de trading. Ce prix est également appelé « point de contrôle » (POC), car il s’agit du prix qui a le plus contrôlé le marché. 

Le cadre temporel d’un graphique « market profile » utilise des lettres et/ou des couleurs. Chaque lettre représente une unité du cadre temporel lorsque des lettres sont utilisées, comme cinq minutes ou une heure.

Par exemple, un graphique de 15 minutes peut utiliser des carrés de couleur, chacun d’entre eux représentant 15 minutes de trading. Un trader peut alors facilement voir quels prix ont été tradés le plus récemment s’il sait quelle couleur est utilisée. 

Il existe d’autres indicateurs et zones à mettre en évidence et à noter sur les graphiques de market profile. Les queues (ou mèches) de vente et d’achat (selling and buying tails) représentent les TPO d’achat et de vente les plus basses pour la période de trading, tandis que la zone de valeur représente un pourcentage généralement accepté de 70% des TPO.

Market Profile : Trader à l’aide du graphique 

Les graphiques de market profile peuvent être utilisés comme tout ou partie d’un système de trading plus complet ou plus large. 

Le graphique du market profile permet généralement de trader sur la base des prix de support et de résistance ( là où le marché ne peut pas supporter un prix inférieur ou supérieur : les zones techniques ). Cela s’exprime en fonction de la façon dont les prix interagissent avec le point de contrôle.

Un day trader peut trader des rebonds (trading à un niveau de support) à partir du point de contrôle le plus récent, tandis qu’un swing trader peut trader des breakouts (trading à des prix qui ont franchi le niveau de résistance ou de support) du point de contrôle de la veille.

Comme pour toutes les techniques et méthodes, l’utilisation d’un market profil chart demande de la pratique. Il existe un certain nombre de simulateurs de trading pouvant vous donner la pratique dont vous avez besoin pour devenir à l’aise dans le trading de futures. Vous saurez que vous êtes prêt lorsque vous vous sentirez suffisamment à l’aise pour investir votre argent sans stress particulier. 

Il est généralement admis que le volume permet d’identifier les signes de continuation ou de renversement, de déduire plus facilement la direction d’un trade. 

Toutefois, « les données de volume, en elles-mêmes, n’ont aucun sens ». La raison invoquée est qu’il est essentiel de savoir ce que font les participants au marché ». Différentes « lectures de profil » permettent, selon ce système de trading, de déduire qui trade quoi et quel signal il envoie. Cela peut consister, par exemple, à voir si le volume augmente à la hausse ou à la baisse en cours de journée. 

  1. Au début de la journée, la première heure de trading crée un range : l’équilibre initial.
  1. Puis, au fur et à mesure que des informations supplémentaires sur le trading du jour arrivent, certaines formations graphiques, appelées « day types », sont reconnues. Ces formations portent des noms tels que « neutral day », « non-trend day », « trend day », etc. 

Un autre concept a également été développé par Steidlmayer, il s’agit de la «  third standard deviation » (ou distribution de Steidlmayer ). Cette distribution commence lorsqu’on observe un éloignement de l’equilibrium.

Market Profile : Comment déterminer le Day Type ?

Le market profile peut vous aider à repérer les jours de tendance. Or on sait tous qu’avoir un biais clair améliore considérablement nos résultats. 

Par exemple, lorsque chaque mouvement d’impulsion pousse l’action vers un sommet plus élevé, et que chaque pullback crée un creux plus élevé, on peut dire qu’on est en tendance haussière.

Éléments objectifs et subjectifs d’un profile

La partie objective d’un Market Profile est l’affichage du profil. Il provient directement des données elles-mêmes, en créant des TPO (soit à partir de données LDB, soit à partir de données tick ). Parmi les éléments clé : l’équilibre initial, le range et le prix durant la première heure de trading. 

Steidlmayer a mis en évidence quelques modèles de comportement du prix ou « Day Types » en début de journée. Ils sont liés à l’équilibre initial. 

Chaque day type développe des caractéristiques indiquant quel type de trader est aux commandes : 

  1. traders à court terme ( Short Time Frame Traders – STF) 
  2. à long terme ( Long Time Frame Traders – LTF )

Les « Day types » correspondent à la lecture des graphiques et aux prévisions. 

Le problème bien connu de l’interprétation des graphiques est la multitude d’interprétations potentielles pour la plupart des graphiques.

La maîtrise de la théorie offre un certain espoir aux traders qui sont prêts à consacrer du temps et des efforts pour comprendre l’environnement du marché des enchères. Mais ce chemin peut prendre 10 000 heures de formation. Or, Il est indiqué qu’il faudra généralement six mois à un an pour apprendre la méthodologie du Market Profile. 

Les limites

1. La condition première d’un profil valide est une distribution normale et équilibrée. Si le marché n’est pas en équilibre, il n’y a pas de point de contrôle (POC) ou d’écart-type valide. 

Un simple examen visuel suffira souvent à certifier que la distribution est anormale : la journée peut avoir deux distributions (deux pics) ou le trading peut être directionnel, etc. Bien que les données impropres, non équilibrées, puissent encore être exploitées comme d’habitude par un programme informatique, les résultats sont probablement dénués de sens ou trompeurs. La plupart des traders qui utilisent les profils ne semblent pas conscients de l’exigence de normalité. 

2. Même sur des marchés globalement équilibrés, il peut y avoir des jours où les prix du marché sortent des limites (faux breakouts ou « fake-outs ») et reviennent plus tard dans la journée ou le jour suivant. Le profil d’une seule journée ne fournit pas une mesure fiable de l’état du marché. Les recherches indiquent qu’il vaut mieux préférer une mesure sur trois jours. 

3. Les marchés ont changé depuis la période 1985-1991. Les corbeilles ont disparu. En 1985 et avant, le trading dans les corbeilles se faisait « à la criée » ; les traders commerciaux étaient en vue et le « trade » dominait les marchés. Aujourd’hui, il n’y a plus de corbeilles et les traders publics dominent le volume de trading. Il est certain qu’un trader intelligent et vigilant comme Steidlmayer disposait dans la corbeille de bien plus d’informations que le simple graphique de profil disponible aujourd’hui. 

4. Les profils ont été définis pour utiliser les données LDB (Liquidity Data Bank). Le point de contrôle (POC) est le prix au volume maximum compensé. Or, peu de traders ont aujourd’hui accès aux données LDB.

Des recherches sur le remplacement du volume compensé par des TPO ont montré que les TPO étaient fiables pour localiser le point de contrôle. Le point de contrôle du Meta-Profile des TPOs n’est pas une copie exacte du point de contrôle du Market Profile. Les utilisateurs du Meta-Profile doivent être conscients de ces différences et de leurs différences potentielles dans le trading. 

5. Pour obtenir des résultats plus précis, il est souvent préférable d’utiliser le « Volume Profile », qui est basé purement sur le volume et le prix sans tenir compte de la variable temps.

Comment obtenir le graphique du Profile ?

On peut trouver assez facilement des graphiques de market profile. Votre broker ou échange est susceptible de vous les proposer sinon vous avez TradingView.

Comme souvent, cette technique ou méthode ne peut être considérée comme la vérité ! 

Elle doit être croisée avec vos indicateurs et méthodes habituelles afin de définir des points de convergence intéressants ! 

Pour être efficace dans son interprétation du Market Profile, il est tout d’abord nécessaire selon moi, de bien maîtriser la base : l’analyse de la Price Action