Captain Trading.com vous propose régulièrement des tutoriels abordables aux traders débutants et confirmés afin de leur permettre de parfaire leur technique. Dans cet article, nous vous présenterons 5 erreurs classiques à ne pas faire avec son stop loss ! 

Un ordre de stop constitue un déclencheur automatique afin de limiter ses pertes si le seuil que vous aurez défini est franchi. Cet ordre est ce que l’on appelle un stop loss. De l’anglais couper ses pertes. 


La gestion du Stop Loss est une pièce maîtresse de votre gestion de risque. Votre stop vous permettra d’établir quelle sera votre risque maximum sur chaque trade. Sans un Stop Loss,  votre risque est illimité par rapport à la variation du prix.

Une mauvaise gestion de vos stop loss peut coûter très cher aussi bien dans un sens que dans l’autre. C’est pour ça qu’ il est primordial d’en placer un. Prenons un exemple classique qui, sans aucun doute, vous est déjà arrivé.


Peu après que notre stop loss ait été déclenché, le prix s’est finalement dirigé vers notre objectif. Alors la question est :  Aurait-il fallu éviter de placer un stop loss ou bien, aurait-il fallu le placer ailleurs ?


Dans cet article, je traiterai de 5 erreurs communes lorsqu’il s’agit de placer son stop loss. Un stop loss bien placé vous permettra d’éviter de grosses pertes mais surtout, il vous empêchera de voir un de vos scénarios gagnants devenir perdant car vous êtes sorti trop tôt.

N’écoutez personne qui dénigre l’importance de placer son stop loss; c’est impensable si vous voulez maintenir votre activité à long terme. Je ne répéterai jamais assez l’importance de votre risk management et de la rigueur nécessaire dans son application. 

I. Ne pas déterminer son stop à l’avance. 

Vous devez parfaitement savoir où vous arrêter avant de lancer un trade. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que vous ne pouvez pas respecter votre risk management de façon précise. Sans cette définition des sorties, la perte de contrôle de votre trade est quasiment garantie. Dans les faits, vous risquez surtout de devenir hésitant et de trouver n’importe quelle raison pour vous retirer, ou pire vous replacez au moment où c’est déjà parti …
Ce genre de comportement n’est pas acceptable sur le long terme. En déterminant votre stop loss avant de définir votre position, vous vous détachez de tout sentiment dans votre application du plan et du risque, et là; vous avez tout gagné. 

Enfin, j’ajouterais que si vous omettez de placer votre stop à l’avance, vous pouvez risquer de très grosses pertes sur un marché aussi volatile que celui des cryptos. 

Règle n°1 de la gestion de risque du capitaine :


Toujours définir ses sorties avant même d’être en position : Combien je gagne et combien je perds. Je vous répéterai ce Gimmick Ad Vitam !

II. Placer son stop loss de façon approximative.  

Un stop loss doit respecter des niveaux précis que vous aurez calculés à l’avance grâce à la convergence de plusieurs méthodes que sélectionnées et testées au préalable. Cela ne peut pas être défini au hasard et même si je donne régulièrement mes zones de stop dans mes A.T, je vous invite à trouver une méthode propre qui vous convient au mieux afin d’optimiser vos trades et affiner votre risque management.

Le stop loss n’est pas un pourcentage fixe destiné à faire un joli ratio “risk reward”. Votre stop doit se situer sur un point d’ invalidation spécifique à votre scénario. Une fois que vous avez établi ce point d’invalidation. Vous devez calculer votre taille de position en fonction de votre stop et de votre risque.

III. Déplacer son stop loss après avoir placé son trade

De la même façon qu’on ne place pas un stop après son trade, on ne le déplace pas une fois que le trade est passé. Si vous avez placé votre Stop sur un niveau spécifique généralement; c’est que vous avez une bonne raison de le faire. Si ce n’est pas le cas, l’analyse de votre trade perdant vous permettra d’identifier qu’ en effet il n’est pas au bon endroit. 

Une erreur classique qui a coûté cher à plus d’un trader, moi y compris, est d’ôter son stop loss au dernier moment car notre inconscient en a décidé autrement …  Ne faites jamais ça !

IV. Placer son stop loss sur une poche de liquidité

Il existe certaines structures de prix qui sont régulièrement visées par les whales afin de gonfler leurs liquidités avant qu’un marché ne s’inverse. 

Afin de vous permettre de gérer plus facilement tout ce qui tourne autour des liquidités, des vagues d’ordres, etc, je vous inviterai prochainement sur un tuto vidéo. 

Toutefois, rappelons brièvement le propos. Ici il s’agit avant tout d’éviter de placer son stop pile sur des zones clés car il existe de fortes probabilités que le marché traîne autour avant de repartir sur une tendance claire. Si vous placez votre stop loss à raz du dernier sommet ou du dernier creux, vos probabilités d’être stoppé sont trop importantes. Vous avez certainement déjà eu l’occasion d’ observer les fameuses mèches racleuses de stops… N’en soyez pas la victime ! Si le prix réintègre directement et dessine une belle mèche haussière ou baissière, c’est parce que le prix est allé chercher une poche de liquidité.

Alors faut il éviter de placer un stop ou tout simplement laisser votre trade respirer et avoir un stop plus éloigné ?! Vous connaissez déjà la réponse, cependant… 


A chaque fois que vous placez un stop, vous n’êtes pas à l’abri d’être une cible d’où l’importance d’être vigilant, et rigoureux ! 

Voici deux beaux exemples de stops arrachés avant un bullrun. Elles sont mises en évidence avec une flèche rouge. 

V. Modifier ses stop loss en stop win sans bonne raison. 

Précédemment je vous ai dit de ne pas déplacer votre stop loss. Je disais cela au sens qu’il ne faut pas déplacer un stop loss à perte. 

En revanche, Il est possible voire recommandé de déplacer votre stop loss au break even point (ni en gain ni en perte) ou bien en gain (stop win). En revanche, le déplacement du stop requiert beaucoup d’entraînement et d’intuition. Sans cela, vous risquez de couper vos trades gagnants trop tôt. Lorsque vous débutez, et que vous ne maîtrisez pas encore complètement vos stratégies et vos statistiques; il est préférable de se tenir à son plan initial et de faire preuve d’humilité. Plus vos plans de trading seront réussis, au plus vous pouvez vous permettre la souplesse de déplacer votre stop.

Il n’y a qu’ une attitude de gagnant qui vous permettra de gagner. Cette attitude vous l’obtiendrez en accumulant les trades gagnants. La seule source de certitude que je vous propose est l’expérience. 

Conclusion : Les erreurs à ne pas faire avec son stop loss. 

Retenez bien que le marché n’est pas votre ami. Il n’a aucune obligation de respecter les seuils et les objectifs que vous avez définis; il ne vous doit rien !
Le stop loss est votre ami et non votre ennemi. C’est lui seul qui est capable de limiter vos pertes tout en vous offrant la possibilité de vous placer sur le marché. 

Considérez le stop loss comme l’ange gardien qui ne vous lâchera jamais ! Il est positif et doit être retenu comme tels ! “L’oublier” n’est pas admissible.

Réfléchissez bien avant de placer votre stop loss. Posez-vous deux questions: 

  1. Combien je perds si mon stop loss est touché ?
  1. A quel moment mon scénario est-il invalidé ?

Respectez ces quelques conseils, et je suis sûr que vous ferez des progrès considérables.

Si vous désirez relire tous les tutoriels du Captain, cliquez ici !