swing trading formation gratuite

Choisir le style de trading qui correspond à sa personnalité quand on est débutant est un élément déterminant de sa réussite future. Parmi les trois principaux styles de trading que sont le Scalping, le Day Trading et le Swing Trading, ce dernier, s’il vous convient et si vous êtes un travailleur acharné, est susceptible de vous mener vers la réussite.

Swing Trading : Définition

Le Swing trading est une technique de trading utilisée pour acheter et vendre des actions lorsque les indicateurs montrent une tendance potentielle à la hausse (positive) ou à la baisse (négative) et dont la durée peut aller d’un jour à quelques semaines. Le swing trading vise à tirer parti de l’achat et de la vente de creux et de sommets intermédiaires au sein d’une tendance générale plus large.

On utilise des indicateurs techniques pour déterminer si des actions spécifiques possèdent un momentum ainsi que le meilleur moment pour acheter ou vendre. Pour exploiter les opportunités, il est nécessaire d’agir rapidement afin d’augmenter ses chances de réaliser un profit à court terme.

Fonctionnement du Swing trading ?

Le swing trading nous permet de tirer parti des « fluctuations » à la hausse et à la baisse du cours d’un titre. Il s’agit de saisir les petits mouvements au sein d’une tendance générale plus large. Les Swing traders visent à faire beaucoup de petits gains qui viennent s’ajouter à d’autres gains plus conséquents. 

Par exemple, des traders long terme peuvent attendre cinq mois pour réaliser un bénéfice de 25 %, tandis que les swing traders peuvent réaliser des gains de 5 % chaque semaine et dépasser ainsi les gains du trader long terme.

En tant que swing traders, on utilise quotidiennement des graphiques (charts avec UT 60 minutes, 24 heures, 48 heures, etc.) pour choisir le meilleur point d’entrée ou de sortie. Cependant, certains peuvent utiliser des graphiques à plus court terme, comme des graphiques de 4 heures ou des graphiques horaires.

Swing Trading VS Day Trading

Le Swing trading et le Day trading se ressemblent à certains égards. Ce qui différencie le plus les deux techniques est surtout la durée de détention des positions. Alors que les swing traders peuvent détenir des actions quelques jours voire plusieurs semaines, les day traders travaillent avec des unités de temps plus courtes, qui peuvent aller de quelques minutes à plusieurs heures, et s’arrangent pour que leurs trades se terminent toujours avant la clôture du marché.

En tant que day trader, nous ne conservons généralement pas nos positions toute la nuit. Cela nous permet d’éviter de soumettre nos positions aux risques résultant des annonces de news (FOMO). Toutefois, nos trades plus fréquents entraînent des coûts de transaction plus élevés, ce qui peut réduire considérablement nos bénéfices. Pour compenser, nous utilisons l’effet de levier afin de maximiser nos profits à partir de petites variations de prix.

En tant que swing trader, nous sommes soumis à l’imprévisibilité des risques susceptibles de subvenir du jour au lendemain et pouvant entraîner des mouvements de prix importants. En tant que swing trader, nous devons vérifier nos positions périodiquement et prendre des mesures lorsque des points critiques sont atteints : franchissement de supports, de résistances, de trendlines …

Contrairement au day trading, le swing trading ne nécessite pas une surveillance constante puisque les trades durent plusieurs jours ou semaines.

Comprendre le Swing …

En règle générale, le swing trading consiste à détenir une position longue ou courte pendant plus d’une session de trading, mais généralement pas plus de plusieurs semaines jusqu’à deux mois. Il s’agit d’un délai général, car certains trades peuvent durer plus de deux mois, mais le trader peut néanmoins les considérer comme des swing trades. Des swings trades peuvent également avoir lieu pendant une session de trading, bien que ce soit un résultat rare qui est provoqué par des conditions extrêmement volatiles.

L’objectif du swing trading est de saisir une partie d’un mouvement de prix potentiel. Alors que certains traders recherchent des actifs volatils avec beaucoup de mouvements, d’autres préfèrent des actifs plus calmes. Dans un cas comme dans l’autre, le swing trading consiste à identifier l’endroit où le prix d’un actif est susceptible d’évoluer, à prendre une position, puis à saisir une partie du bénéfice si ce mouvement se matérialise.

Les swing traders qui réussissent ne cherchent qu’à saisir une partie du mouvement de prix attendu, puis à saisir la prochaine opportunité.

Bien Choisir le Marché et les Actifs pour se lancer en Swing

Avant de choisir le meilleur marché, il est tout d’abord nécessaire de connaître les différents types de marchés.

I. Choix du meilleur marché en Swing Trading

1. Les différents types de marchés

swing trading différents types de marché à exploiter

2. Marchés de masse – Mass Markets

Un marché de masse est un marché où tout le monde a essentiellement le même besoin. Par exemple, la nourriture, les boissons, les vêtements, le logement, et potentiellement les téléphones portables, etc. C’est un marché non segmenté. Pour les marchés de masse, vous devez avoir les capacités de distribution et le réseau correspondant à cette échelle. En général, vous devez disposer d’un budget de marketing pour vous permettre une stratégie de marketing de masse qui s’appuie sur des médias tels que les publicités télévisées. Certains prétendent que les marchés de masse n’existent plus à l’ère de la personnalisation et de l’individualisation. En réalité, ils existent toujours, mais la segmentation et le ciblage deviennent plus populaires en raison des succès remportés par les entreprises qui ont réussi à gagner des parts de marché de cette manière. De même, les entreprises qui aspirent à être des leaders en matière de coûts ou à offrir les prix les plus bas pour la valeur la plus élevée s’adresseront généralement à un marché de masse, car elles doivent réaliser des économies d’échelle avec la masse pour rendre cette stratégie viable.

3. Marchés larges – Broad Markets

Un marché large est un très grand marché qui a une large catégorie d’attrait mais qui n’est pas absolument nécessaire pour tout le monde. On peut le segmenter en niveaux inférieurs. Ainsi, par exemple, sur le marché des boissons de masse, il existe un vaste marché pour la bière. En ce sens, on peut dire qu’un marché est large s’il attire la majorité des gens. Ainsi, dans une pièce de 100 personnes, 90 d’entre elles boiront de la bière. Si vous segmentez en un niveau plus bas, par exemple en bière brune ou blonde, vous ciblez maintenant une niche. Un autre exemple serait celui du marché de masse de l’habillement : le segment des hommes ou des femmes pourrait être considéré comme un marché large, puisque les deux représentent environ la moitié de la population. On pourrait même dire que les vêtements pour enfants constituent un marché large parce que tous les enfants qui ont besoin de vêtements représentent un groupe démographique important dans le cadre étroit des adultes par rapport aux enfants, même s’ils représentent moins de la moitié de la population. Mais dès que vous segmentez un niveau de plus, vous commencez à entrer dans un territoire de niche, par exemple, les vêtements pour garçons.

4. Marchés de niche – Niche Markets

Un marché de niche est un marché multi-segmenté qui descend de 3 niveaux ou plus, comme dans les exemples ci-dessus. Lorsqu’on lance une entreprise sur un marché où la concurrence est forte, il peut être difficile et lent de gagner des parts de marché. Ainsi, de nombreuses startups choisissent de cibler d’abord des niches afin de capturer un segment à la fois. Mais il y a quelques éléments que tout entrepreneur ou dirigeant doit savoir lorsqu’il décide de sa stratégie de marché.

En ce sens, nous pouvons considérer que le marché des crypto-monnaies est encore un marché de niche. Même s’il tend peu à peu à s’élargir, on est encore loin d’une adoption de masse.

II. Les tendances du marché

Les marchés financiers présentent généralement trois tendances dominantes à long terme : le marché baissier, le marché haussier ou un marché intermédiaire (range). La stratégie de Swing trading est différente dans chaque environnement.

Swing trading sur le marché baissier : Bear Market

Le swing trading sur les marchés baissiers est l’un des plus difficiles pour les trades habituels d’achat et de vente. Dans un environnement de tendance baissière, les prix du marché des actions diminuent sur le long terme. Par conséquent, il n’est pas avantageux d’acheter un titre et de le conserver en espérant une appréciation du prix. Il existe plusieurs stratégies pour contourner ce problème :

  • Nous pouvons raccourcir notre période de trade. Au lieu de détenir des actifs pendant des semaines, on peut se préparer à un retournement plus rapide de ceux que vous détenez.

  • Nous pouvons également conserver nos liquidités. Retenir une partie de son capital en cash sur un compte en banque ou en stable coins  peut être le meilleur choix au cas où les actifs détenus subiraient des baisses de prix importantes. Ne pas trader, c’est aussi trader !!!

  • Autre solution : se hedger (protéger) en achetant des put options. Au lieu d’acheter maintenant et de vendre plus tard, la meilleure solution, si les prix sont en baisse, est sans doute de vendre un actif d’abord, puis de le racheter plus tard.

Swing trading sur un marché haussier : Bull Market

Contrairement aux marchés baissiers, le trading sur les marchés haussiers – trader en bull market- peut être plus facile. Comme les prix ont tendance à augmenter dans ces conditions de marché, il est plus facile d’acheter un actif et de réaliser un bénéfice peu de temps après. Cependant, il y a quelques points à garder à l’esprit lors du swing trading pendant les marchés haussiers :

  • Les points d’entrée sont plus hauts. Après avoir liquidé votre position et capturé des bénéfices, il y a plus de chances que les actifs du marché principal (general market) soient maintenant plus chers si les marchés larges (broad markets) ont pris de la valeur. On est donc susceptibles d’entrer en position à des prix plus élevés.

  • Attention à ne pas prendre de mauvaises habitudes !!! On dit souvent que les mauvaises habitudes de trading se forment pendant les marchés haussiers. Il est important de continuer à faire preuve de prudence en effectuant des études de marché sur les meilleurs actifs à détenir : fondamentaux, tokenomics, volumes, open interest, etc … ; même s’il peut sembler que tous les actifs sont gagnants, ce ne sera pas toujours le cas. Les Cryptos ayant performé lors du précédent bull market ne performeront pas toutes autant lors du suivant !

  • Apprendre à utiliser efficacement l’effet de levier. Le trading à effet de levier n’est pas fait pour tout le monde. Il est important de bien se connaître et d’apprécier son goût du risque avant d’y recourir. N’hésitez pas à revoir mes tutos et vidéos sur le Risk Management et d’utiliser le paper trading avant de vous lancer. Une fois cette compétence bien maîtrisée, vous pouvez, grâce à l’effet de levier, multiplier votre position et vos gains.

Conditions de marché intermédiaires : Range Market

De bonnes conditions de swing trading peuvent également se produire lorsque les marchés financiers se négocient de manière latérale (en range). Lorsque le marché est en transition entre les marchés haussiers et baissiers ou lorsque le marché est confronté à une grande incertitude, de bonnes opportunités de prises de positions peuvent souvent se présenter au  swing trader. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • La volatilité est une bonne chose. Lorsque les marchés sont volatils dans les deux sens, il est aussi possible d’obtenir de bons résultats en swing trading. Lorsque la volatilité est fortement directionnelle (comme dans les marchés haussiers ou baissiers), il n’est pas toujours aisé d’entrer en position et de réaliser des trades gagnants : c’est possible, mais il faut de la méthode !!!.

  • Les conditions sont les plus sûres. Tous les trades pris en mode swing trading ne fonctionnent pas. Si vous devez conserver des actifs, il est probable que des conditions de marché neutres minimiseront vos pertes. Au lieu d’être coincé avec des actifs pendant une forte tendance à la baisse, il y a souvent plus de chances que les prix rebondissent.

Swing Trading : Comment choisir les meilleurs actifs

La première clé du succès du swing trading est de choisir les bons actifs. Il y a deux variables clés à prendre en compte lors du choix des actifs à trader : la liquidité et la volatilité.

Les meilleurs candidats sont les actions de grande capitalisation, qui font partie des actifs les plus activement tradés sur les principales bourses. Dans un marché actif, ces actifs ont un volume de transactions élevé. Si un actif est peu liquide ou s’il n’y a pas beaucoup de mouvements dans le carnet d’ordres d’un courtier, il peut être difficile de le vendre ou il peut être nécessaire de consentir d’importantes réductions de prix pour s’en défaire.

En outre, la volatilité peut être le meilleur ami du swing trader. Sans mouvement de prix, il n’y a pas d’opportunités de faire des bénéfices. Bien que la volatilité soit souvent perçue de manière négative, le swing trading s’appuie sur la volatilité pour créer une opportunité de capitaliser sur l’appréciation du prix d’un actif. Les actifs dont la volatilité est la plus élevée sont certainement les plus adaptés au swing trading, car ils offrent le plus d’opportunités de profit. 

Les cryptomonnaies étant des actifs hautement volatiles, le swing trading de cryptos n’est donc pas à négliger.

Les tactiques et outils efficaces en Swing

Un swing trader a tendance à rechercher des patterns sur plusieurs jours. Certains des schémas les plus courants sont les croisements de moyennes mobiles, les schémas en forme de coupe et d’anse, les schémas épaule-tête-épaule, les drapeaux (flags) et les triangles. Les bougies de retournement peuvent être utilisées en plus d’autres indicateurs pour concevoir un plan de trading solide. 

Même lorsque je prends la casquette de Swing Trader, la base de ma méthode de trading reste l’analyse de la Price Action que j’enrichis par d’autres outils comme par exemple les retracements de Fibonacci.

En tant que swing traders, nous pouvons utiliser les stratégies suivantes pour rechercher des opportunités de trading exploitables :

I. Tactiques de swing trading

En fin de compte, chaque swing trader cherche à élaborer un plan et une stratégie qui vont lui donner un avantage sur les autres traders. Cela implique de rechercher des configurations de trades qui ont tendance à conduire à des mouvements prévisibles du prix de l’actif. Ce n’est pas facile, et aucune stratégie ou configuration ne fonctionne à chaque fois. Avec un rapport risque/récompense favorable, il n’est pas nécessaire de gagner à tous les coups. Plus le rapport risque/récompense d’une stratégie de trading est favorable, moins elle doit gagner de fois pour produire un bénéfice global sur de nombreux trades. La gestion du risque management et du risk reward est donc également essentielle en Swing Trading.

II. Mes outils préférés

1. L’ Analyse du Prix grâce aux Chandeliers Japonais 

La plupart des traders préfèrent analyser la Price Action à l’aide les chandeliers japonais, car ces derniers sont plus faciles à comprendre et à interpréter. 

Dans ma méthode de Swing Trading, l’analyse des supports et des résistances en Daily est fondamentale.

Pour conforter nos analyses de la PA, nous pouvons nous aider de modèles de chandeliers (patterns) spécifiques pour identifier les opportunités de trading.

2. Les Retracements de Fibonacci : essentiel 

En tant que swing traders nous utiliserons aussi, comme pour le Day Trading, l’indicateur de retracement de Fibonacci pour identifier les niveaux de support et de résistance. Sur la base de cet indicateur, nous pourrons trouver des opportunités de retournement du marché. Les niveaux de retracement de Fibonacci de 61,8 %, 38,2 % et 23,6 % sont censés révéler des niveaux de retournement possibles. Par exemple, Fibonacci nous aidera à entrer dans un trade d’achat lorsque le prix est dans une tendance à la baisse et semble trouver un support au niveau de 61,8% de retracement de son précédent sommet. A ce propos, je vous invite à revoir mes articles et vidéos concernant l’utilisation de Fibonacci.

3. Le Chop Index en Daily

Cet indicateur est conçu pour déterminer si le marché est agité ou en tendance. Il est agité lorsque les prix évoluent de manière désordonnée et en tendance lorsque les prix évoluent à la hausse ou à la baisse. Il va donc nous aider à mesurer la force/l’énergie accumulée ou identifier quand le mouvement s’épuise.

Pour du Swing Trading, je l’utilise pour anticiper la tendance du marché, principalement dans les Unités de Temps plus importantes, en particulier en Daily.

J’utilise peu voire pas du tout les autres outils présentés ci-dessous. En fonction de votre personnalité et de votre propre style de trading, ils peuvent peut-être pour vous avoir leur utilité.

III. Autres outils et indicateurs utilisés par les swing traders

Les swing traders utilisent des outils tels que les moyennes mobiles superposées aux graphiques en chandeliers quotidiens ou hebdomadaires, les indicateurs de momentum, les outils de couloir (range) de prix et les mesures du sentiment du marché. Les swing traders sont également à l’affût de schémas techniques tels que la tête et les épaules ou la coupe et l’anse.

1. T-Line Trading

Les T-Line traders utilise la T-line sur un graphique pour décider du meilleur moment pour entrer ou sortir d’un trade. Lorsqu’un titre clôture au-dessus de la T-Line, cela indique que le prix va continuer à augmenter. Lorsque le titre clôture en dessous de la T-Line, cela indique que le prix va continuer à baisser.

2. Les Moyennes Mobiles

Les moyennes mobiles simples ( » SMAs « ) fournissent des niveaux de support et de résistance, ainsi que des modèles haussiers et baissiers. Les niveaux de support et de résistance sont souvent des informations utiles pour déterminer un plan d’action. Les modèles de croisement haussier et baissier signalent les points de prix où vous devriez entrer et sortir des actifs.

La moyenne mobile exponentielle (EMA) est une variante de la SMA qui met davantage l’accent sur les derniers points de données. L’EMA donne aux traders des signaux de tendance clairs et des points d’entrée et de sortie plus rapidement qu’une simple moyenne mobile. Le croisement de l’EMA peut être utilisé dans le cadre du swing trading pour déterminer les points d’entrée et de sortie.

Un système de base de croisement d’EMA peut être utilisé en se concentrant sur les EMA de 9, 13 et 50 périodes. Un croisement haussier se produit lorsque le prix passe au-dessus de ces moyennes mobiles après avoir été en dessous. Cela signifie qu’un renversement de tendance est possible et qu’une tendance à la hausse peut commencer. Lorsque la moyenne mobile à 9 périodes passe au-dessus de la moyenne mobile à 13 périodes, cela signale une entrée longue. Toutefois, l’EMA 13 périodes doit être supérieure à l’EMA 50 périodes ou la croiser.

D’autre part, un croisement baissier se produit lorsque le prix d’un titre tombe en dessous de ces EMA. Cela signale un renversement potentiel de la tendance et peut être utilisé pour sortir d’une position long. Lorsque l’EMA 9 périodes passe sous l’EMA 13 périodes, cela signale une entrée en position short ou une sortie d’une position long. Cependant, l’EMA 13 périodes doit être inférieure à l’EMA 50 périodes ou la croiser.

3. Utiliser la valeur de référence : Baseline Value

De nombreuses recherches sur les données historiques ont prouvé que, dans un marché propice au swing trading, les actifs liquides ont tendance à se trader au-dessus et au-dessous d’une valeur de base, qui est représentée sur un graphique avec une EMA. Une fois que le swing trader a utilisé l’EMA pour identifier la ligne de base typique sur le graphique représentant la Price Action, il prend une position longue sur la ligne de base lorsque l’action est en hausse et une position courte sur la ligne de base lorsque l’action est en baisse.

Souvent, les swing traders ne cherchent pas à réaliser un énorme profit en un seul trade. Ce n’est pas le moment idéal pour acheter un actif exactement à son niveau le plus bas et le vendre exactement à son niveau le plus haut qui les préoccupent le plus (ou vice versa). Dans un environnement de trading parfait, ils attendent que l’action atteigne sa ligne de base et confirme sa direction avant d’agir.

L’histoire se complique lorsqu’une tendance haussière ou baissière plus forte est en jeu : le trader peut paradoxalement prendre une position longue lorsque l’actif plonge sous sa MME et attendre que l’actif remonte dans une tendance haussière, ou il peut vendre à découvert un actif qui a dépassé la MME et attendre qu’il baisse si la tendance à long terme est baissière.

Prise de Bénéfices : Take Profits

Au moment de prendre ses bénéfices, le swing trader voudra sortir du trade aussi près que possible de la ligne de canal supérieure ou inférieure sans être trop précis, ce qui pourrait lui faire manquer la meilleure opportunité.

Dans un marché fort, lorsqu’un actif présente une forte tendance directionnelle, les traders peuvent attendre que la ligne de canal soit atteinte avant de prendre leurs bénéfices, mais dans un marché plus faible, ils peuvent prendre leurs bénéfices avant que la ligne ne soit atteinte (dans le cas où la direction change et que la ligne n’est pas atteinte sur ce swing particulier). 

Débuter en Swing ?

Le Swing trading est le type de trading qui convient aux débutants toutefois, je vous recommande de ne commencer à prendre des décisions concrètes sur les marché qu’une fois maitrisé la Price Action, une formation complète ainsi qu’un série de backtest et de sessions de paper trading.

Gagner sa vie en faisant du Swing trading ?

En tant que Swing Trader, il est tout à fait possible de bien gagner sa vie. Il est néanmoins nécessaire d’émettre quelques réserves. Le Swing trading nécessite souvent de conserver des positions pendant des jours ou des semaines en attendant qu’elles se matérialisent. C’est pourquoi d’autres styles de trading permettant de réaliser des gains plus rapidement et peuvent parfois être plus rentables.

En outre, le swing trading repose sur une analyse technique précise, fine et méthodique. Sans un ensemble de compétences appropriées, les investisseurs débutants peuvent voir leurs trades échouer et peuvent donc perdre de l’argent. Enfin, les conditions du marché déterminent les opportunités ; dans des marchés avec peu de volatilité, le swing trading sera moins lucratif.

Quel est le risque de pratiquer le Swing ?!

Le swing trading est sans doute moins risqué que d’autres formes de trades à court terme. En s’appuyant sur l’analyse technique et en conservant des positions pendant une courte période, il y a moins de risques que vous restiez coincé avec une position non liquidée.

Ceci étant dit, les swing traders doivent identifier correctement le moment le plus opportun pour entrer et sortir de positions ; en cas de lecture incorrecte, il y a un risque de perte de capital.

Le swing trading est en fait l’un des meilleurs styles de trading pour les traders débutants. Il offre toujours un potentiel de profit significatif pour les traders intermédiaires et avancés. Les swing traders méthodiques reçoivent suffisamment de retours bénéficiaires avec leurs trades pour rester motivés, mais leurs positions longs et shorts de plusieurs jours ne leur permettent pas de se laisser trop longtemps aller à la distraction.

Avantages et inconvénients du Swing Trading

De nombreux swing traders évaluent les trades sur une base risque/récompense | RR | Risk to Reward. En analysant le graphique d’un actif, ils déterminent où ils vont entrer, où ils vont placer un stop loss, puis ils anticipent où ils peuvent sortir avec un bénéfice. S’ils risquent 100 € par trade sur une configuration qui pourrait raisonnablement produire un gain de 300 $, il s’agit d’un rapport risque/récompense favorable.

En revanche, risquer 100 € pour en gagner 75 en vaudra-t-il vraiment la peine ?!

Les swing traders utilisent principalement l’analyse technique, en raison de la nature à court terme de leurs trades. Cela dit, l’analyse fondamentale peut être utilisée pour améliorer l’analyse. Par exemple, si un swing trader voit une configuration haussière dans un actif, il peut vouloir vérifier que les fondamentaux de l’actif semblent favorables ou s’améliorent également.

Les swing traders recherchent souvent des opportunités sur les graphiques quotidiens et peuvent observer les graphiques d’une heure ou de 15 minutes pour trouver une entrée précise, des niveaux de stop loss et de take-profit.

PourContre
Nécessite moins de temps pour trader que le day tradingLes positions de trade sont soumises au risque du marché pendant la nuit et le week-end.
Il maximise le potentiel de profit à court terme en capturant la majeure partie des fluctuations du marché.Les brusques revirements du marché peuvent entraîner des pertes substantielles.
Les traders peuvent s’appuyer essentiellement sur l’analyse technique, ce qui simplifie le processus de trading.Les swing traders passent souvent à côté des tendances à long terme au profit des mouvements à court terme du marché.

Mon avis sur le Swing Trading

En ce qui me concerne, je trouve que le Swing Trading est plus difficile à gérer sur le plan émotionnel. Laisser courir plus d’une journée des positions me pèse plus psychologiquement. En Scalping ou en Day Trading, la tension psychologique est moins forte sur la durée: la montée d’adrénaline est certes immédiate, mais peut retomber rapidement en clôturant le trade. Le Scalping et l’Intraday engendrent pour moi moins de stress qu’en Swing Trading. Cela ne m’empêche toutefois pas de m’engager chaque semaine en Swing Trading (cf. NL pro) en mettant en pratique le précepte bien connu : « toujours laisser courir les trades gagnants. » Certes plus facile à dire qu’à faire. Il m’est arrivé de perdre beaucoup d’argent en ne trouvant pas le bon timing pour clôturer mes positions – trop tôt ou trop tard – ou en ayant défini un stop loss trop juste. Combien de fois me suis-je mordu les doigts en laissant courir une position en gain qui finit par devenir perdante ? Alors, si vous voulez profiter de mon expérience et éviter les erreurs de débutant, je vous invite à me venir vous former sur mon site : des dizaines d’heures de formation gratuites à votre disposition. Et pour approfondir, n’hésitez pas à faire les formations payantes (webinaires) et à nous rejoindre sur Discord où toute ma communauté vous attend.

Voici un exemple d’analyse récent (16 janvier) reçue par mes abonnés dans la News Letter Pro tous les lundis. Au moment où j’écris cet article (20 janvier), j’ai des positions en SWING TRADING qui courent encore sur ETH !!!