gestion-de-risque-et-methode-

La vérité qui dérange sur le succès en trading est que c’est un travail de fond qui demande de la rigueur et beaucoup d’enthousiasme ! Méthode & Gestion de Risque en sont 2 piliers. 

Le trading est une activité faite pour les amoureux des chiffres mais elle ne se résume pas à cela. Il s’agit en fait d’ un combat tridimensionnel qui fait rage principalement à l’intérieur des traders eux-mêmes. D’ailleurs, Psychologie et Mindset prennent une majuscule quand on parle de trading tandis que l’omission d’un élément crucial peut rapidement ruiner un trade et le faire passer de tout à rien en un instant !

Afin d’évoluer positivement,  le trader doit d’abord développer un système de trading solide qui correspond à sa propre personnalité et à sa tolérance au risque.

Ensuite, il doit le trader avec discipline et foi, de façon linéaire, à travers les hauts et les bas.  

Mais ce n’est pas tout… 

L’exposition au risque doit également être gérée avec soin par le biais du dimensionnement des positions et de la limitation des positions ouvertes. La gestion du risque doit permettre au trader de traverser les périodes de perte et de survivre pour avoir une chance de gagner.

Voici 20 règles qui peuvent aider chaque débutant à poser un socle et à survivre à sa première année de trading sur les marchés ou à rapprocher le trader non rentable de la rentabilité.

Tradez avec LE bon état d’esprit ! 

Une gestion de risque sécurisante : 10 conseils

Ramenez votre risque de ruine à un niveau quasi nul.

1.    N’entrez jamais dans une transaction avant de savoir où vous sortirez si vous avez tort. 

> A quel niveau de prix allez-vous placer votre Stop Loss ?!

2.    Trouvez D’ABORD ce niveau de prix susceptible de vous donner ce point d’invalidation, et puis seulement fixez la taille de vos positions en fonction de ce niveau de prix et de votre gestion de risque

> Lorsqu’on estime sa gestion de risque à 3%, ce n’est pas parce qu’on mise 3% de son capital à chaque trade mais parce qu’on risque 3% de notre capital à chaque trade ! 

Pour continuer à travailler sur ce point, je vous recommande mon tutoriel !

3.    Focalisez vous sur le montant du capital que vous pouvez perdre sur une transaction avant d’y entrer et non sur le bénéfice que vous pourriez réaliser.

4.    Structurez vos transactions par le biais de la taille de vos positions et des stop loss afin de ne jamais perdre plus de 1 à 3% de votre capital sur une transaction perdante.

5.    N’exposez jamais votre compte de trading à un risque total supérieur à 10 % en même temps. 

6.    Comprenez la nature de la volatilité et ajustez la taille de vos positions en fonction du risque accru lié aux pics de volatilité.

7.    Ne jamais, jamais, jamais relancer un trade suite à une transaction perdante. Cela finira par détruire votre compte de trading et vous finirez par trader en contre tendance. 

8.    Toutes vos transactions doivent se terminer de l’une des quatre façons suivantes :

a/ un petit gain

b/ un gros gain, une petite perte ou

c/  l’équilibre

d/ une petite perte 

e/ y a pas de e ! 

Vous n’avez strictement pas le droit de terminer avec une perte importante si vous avez parfaitement défini votre scénario d’invalidation, que vous avez respecté votre gestion de risque et que votre Stop Loss a été placé en conséquence. Ce serait intolérable ! 

D’ailleurs, sachez qu’en vous débarrassant des grosses pertes, vous vous approchez à grand pas de la réussite. 

9.    Soyez incroyablement têtu dans vos règles de gestion du risque, ne cédez pas d’un pouce. Si vous ne prenez pas de but, vous ne pouvez pas perdre alors musclez votre défense ! 

10.    La plupart du temps, les stops suiveurs ( trailing stop ) très rentables lorsqu’on trade la tendance ! 

Ne vous en privez pas car quand on trade en tendance, cela peut parfois aller très loin surtout sur le secteur des cryptos. 

Pour en savoir plus sur la gestion de risque, je vous recommande vigoureusement mon tutoriel écrit !

Une Méthode Robuste : 10 conseils 

1.    « Traitez ce qui se passe… et non ce que vous pensez qu’il va se passer ». – Doug Gregory

2.    Au début, n’hésitez pas à en faire trop sur les règles mais n’oubliez pas qu’il subsistera toujours une dose d’incertitude.

3.    Trouvez votre atout ( le fameux edge )  sur les autres traders.

4.    Votre système de trading doit être construit sur des faits quantifiables et non sur des opinions.

5.    Analysez le Prix ( Price Action ) et non les nouvelles.

6.    Un système de trading robuste doit être conçu soit pour avoir une part importante de transactions gagnantes, soit pour avoir de grandes victoires et de nombreuses petites pertes.

7.    Ne prenez que des transactions dont le risque et la récompense sont biaisés en votre faveur. 

> Le trading pas un jeu de hasard ! Si vous avez un bon sentiment parce que vous avez commencé à prendre en exp, alors vérifiez le avec vos indicateurs selon votre système ! 

8. La réponse à la question  » Quelle est la tendance ?  » est  » Quelle est votre Unité de Temps ? « . – Richard Weissman . 

Tradez principalement dans la direction de la tendance d’un marché sur votre cadre temporel jusqu’à ce qu’il se retourne.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas anticiper un retournement de tendance mais ils sont rares alors ne vous y perdez pas ! Miser sur un retournement ne peut avoir de sens que si cela n’est fait que très rarement. 

9.    Ne prenez que des entrées réelles qui présentent un véritable avantage sur d’autres valeurs, évitez d’être pris dans le bruit. Ne vous contentez pas de suivre un marché profitable, attardez vous également sur les meilleures valeurs à trader : les plus volatiles, celles dont vous appréciez la techno et l’usage, etc  

10.    Placez vos stop loss en dehors du « bruit de la masse » de sorte que vous ne soyez arrêté que lorsque vous avez sûrement tort ! Ne vous faites pas chasser, soyez plus malins que la masse !